Menu
RSS

La hausse se poursuit sur fond de tensions au Moyen-Orient

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole continuaient de grimper jeudi en fin d'échanges européens, touchant de nouveaux plus hauts en sept semaines à Londres comme à New York, dans un marché toujours soutenu par les violences en Syrie et un attentat contre des touristes israéliens en Bulgarie.

Vers 16H10 GMT (18H10 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre, échangé sur l'IntercontinentalExchange (ICE) de Londres, valait 107,86 dollars, en hausse de 2,70 dollars par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août gagnait pour sa part 2,52 dollars à 92,39 dollars.

Vers 15H50 GMT (17H50 HEC), les cours du baril se sont hissés à 107,89 dollars à Londres et 92,48 dollars à New York, des sommets depuis fin mai.

Après avoir enchaîné sept séances de hausse et gagné quelque 25% à Londres depuis début juillet, "les cours du baril ont désormais effacé leur fort recul du mois de juin", observait David Morrison, analyste du courtier GFT Markets.

La nette accélération de la hausse des cours du baril depuis mercredi "fait suite à une sévère escalade des tensions géopolitiques au Moyen-Orient", poursuivait-il.

Damas a ainsi été touché mercredi par un attentat qui a porté un coup à l'appareil sécuritaire de Syrie en tuant plusieurs responsables de premier plan, et les combats s'intensifiaient jeudi dans la capitale syrienne.

"La Syrie a une capacité de production de pétrole de seulement 400.000 barils par jour (soit deux fois moins que le Royaume-Uni, ndlr), mais quand un attentat (...) dans le pays tue des alliés proches du (président syrien) Bachar al-Assad, il est inévitable de voir les prix du brut monter" car cela attise les tensions dans la région, soulignait Tamas Varga, analyste du courtier PVM.

Par ailleurs, le marché était soutenu par l'attentat survenu mercredi en Bulgarie contre un bus de touristes israéliens. Cet attentat à l'aéroport bulgare de Bourgas, sur la Mer Noire, qui a tué au moins cinq Israéliens, a été imputé par Israël à l'Iran.

"Dans le contexte des sanctions internationales contre Téhéran, des menaces iraniennes de fermer le détroit d'Ormuz (par lequel transite un tiers du trafic pétrolier maritime mondial, ndlr), et de l'accroissement des forces militaires américaines dans le Golfe, ce qui s'est passé mercredi en Syrie et en Bulgarie n'est pas susceptible de faire baisser les cours" du brut, indiquait Olivier Jakob, analyste du cabinet suisse Petromatrix.

Dopé par une "prime de risque géopolitique", le marché "s'inquiète davantage des évènements (en Syrie et en Bulgarie) que des dernières statistiques du Département américain de l'Energie (DoE)" publiées mercredi, estimait M. Jakob.

Le DoE avait fait état d'une baisse de 800'000 barils des réserves de brut aux Etats-Unis lors de la semaine achevée le 13 juillet, un recul un peu moins fort qu'attendu par les analystes mais qui poursuivait le repli amorcé début juillet après avoir atteint leur plus haut niveau en 22 ans.

Par ailleurs, la forte hausse des prix jeudi "se réalisait malgré des indicateurs économiques médiocres", dont une forte hausse des nouvelles inscriptions aux chômage aux Etats-Unis lors de la semaine achevée le 14 juillet, mais qui ont été ignorés par les investisseurs, notait M. Morrison.

ds



(AWP / 19.07.2012 18h38)


Commenter La hausse se poursuit sur fond de tensions au Moyen-Orient

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 22 mai 2017 à 21:02

France: les carburants en légère hausse la semaine dernière

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises se sont légèrement redressés la semaine dernière, après trois semaines consécutives de...

lundi 22 mai 2017 à 21:00

Le pétrole finit en hausse, l'Irak en faveur d'une prolongat…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, stimulés par les attentes des investisseurs sur une prolongation des...

lundi 22 mai 2017 à 19:22

L'Irak pour une prolongation de 9 mois des limites de produc…

Bagdad: L'Irak a approuvé la prolongation de neuf mois de la limitation de la production des pays membres de l'Opep, qui vise...

lundi 22 mai 2017 à 18:09

Le pétrole en hausse plus modérée, l'Irak inquiète l'Opep

Londres: Les cours du pétrole montaient de façon plus modérée lundi en fin d'échanges européens, l'Irak limitant l'optimisme des investisseurs sur l'accord...

lundi 22 mai 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en hausse à New York, voyants au vert pour …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse lundi à New York, tous les voyants s'affichant au vert pour un...

lundi 22 mai 2017 à 13:38

Tunisie: tensions entre forces de l'ordre et manifestants au…

Tunis: Les forces de l'ordre tunisiennes ont fait usage de gaz lacrymogène lundi matin pour repousser des manifestants qui tentaient de pénétrer...

lundi 22 mai 2017 à 12:24

Le pétrole monte encore à quelques jours de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse lundi en cours d'échanges européens, les marchés estimant désormais qu'une poursuite de l'accord de...

lundi 22 mai 2017 à 06:25

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient sur leur montée lundi en Asie, portés par les espoirs de voir l'Opep et d'autres producteurs...

samedi 20 mai 2017 à 11:37

La production de pétrole de schiste, obstacle pour l'Opep

New york: La production américaine de pétrole, notamment de schiste, repart de plus belle et menace les efforts de réduction de l'offre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite