Menu
RSS
A+ A A-

En petite hausse à Londres, marché prudent soutenu par la Chine

prix-du-petroleLondres : Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse à Londres et à l'équilibre à New York lundi en cours d'échanges européens, dans un marché prudent, soupesant les incertitudes géopolitiques au Proche-Orient mais soutenu par les chiffres des importations chinoises de brut.

Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril, dont c'était le premier jour comme contrat de référence, s'échangeait à 101,51 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, grimpant de 57 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques du New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars reculait de 8 cents à 85,50 dollars.

Alors que les cours du baril avaient nettement reculé vendredi, après l'annonce du départ du président égyptien Hosni Moubarak, les opérateurs restaient prudents sur l'évolution de la situation en Egypte et la possible contagion de la contestation dans la région.

"Le Canal de Suez est toujours ouvert aux opérations (14 navires l'ont franchi du sud vers le nord hier), et les approvisionnements (de brut venant des pays du Golfe) n'ont pas été affectés par cette crise politique particulièrement grave", notait Olivier Jakob, du cabinet suisse Petromatrix.

L'Egypte "va progressivement disparaître de l'écran radar (des opérateurs des marchés pétroliers)" mais la tendance haussière pourrait persister avec "les regards se tournant vers des crises potentielles dans les autres nations arabes, même s'il n'y a pas de menace visible sur la production à envisager" pour le moment, ajoutait-il.

Des manifestations populaires et parfois violentes se sont déroulées dimanche en Algérie, tandis que le Yémen, voisin du canal de Suez, était également touché par des manifestations semblables au mouvement de contestation égyptien ayant entraîné la démission de Hosni Moubarak.

"Les prix du pétrole réagissent aux événements, où qu'ils se produisent. Les évènements en Egypte ont contribué au mouvement des prix" mais "le marché est bien approvisionné" et les stocks élevés, a déclaré pour sa part lundi le ministre de l'Energie des Emirats arabes unis, Mohamed ben Dhaen al-Hamili.

Par ailleurs, les prix du pétrole étaient soutenus lundi par un indicateur particulièrement robuste sur la demande pétrolière de la Chine, deuxième consommateur de brut de la planète, et devenue en 2010 la deuxième économie mondiale devant le Japon.

Le géant asiatique a ainsi importé en janvier 5,13 millions de baril par jour en janvier, ce qui représente une hausse de 27% sur un an et le troisième plus haut niveau jamais enregistré par les importations chinoises, relevaient les experts de Commerzbank.

L'écart entre le Brent échangé à Londres et le brut texan (WTI) coté à New York demeurait à des niveaux historiques (plus de 16 dollars).

"Cette large différence est entretenue par les tensions sur la production en mer du Nord d'une part", qui poussent le Brent vers le haut, "et le niveau record des stocks de Cushing (Oklahoma, sud des Etats-Unis)", principal centre de stockage du pays, qui pèse sur le WTI, relevait David Hart, de Westhouse Securities.

jq

(AWP/14 février 2011 13h00)

Commenter En petite hausse à Londres, marché prudent soutenu par la Chine


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite