Menu
RSS
A+ A A-

Le brut résiste, le marché digère un PIB chinois moins pire que redouté

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors que le marché digérait les chiffres moroses de la croissance chinoise au deuxième trimestre, au plus bas depuis trois ans mais en ligne avec les attentes.


Vers 10H10 GMT (12H10 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août, échangé sur l'IntercontinentalExchange (ICE) de Londres, valait 102,23 dollars, en hausse de 1,16 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance montait de 74 cents à 86,82 dollars.

Bien que moroses, "les statistiques économiques chinoises ne sont pas aussi désastreuses que certains le redoutaient et ont donc atténué les craintes de voir le pays, deuxième consommateur de brut de la planète, connaître un atterrissage brutal de son économie", soulignaient les experts de Commerzbank.

Le gouvernement chinois a annoncé dans la matinée que la croissance du Produit intérieur brut (PIB) de la Chine était tombée à 7,6% au deuxième trimestre, contre 8,1% au premier, enregistrant son plus bas niveau en plus de trois ans, notamment en raison des difficultés économiques de la zone euro, un important partenaire commercial du géant asiatique.

"Le chiffre de la croissance est très bas au regard des standards chinois, mais ce chiffre très terne était cependant en ligne avec les attentes" et n'a donc pas entraîné une surprise susceptible de faire chuter les prix, notait de son côté Olivier Jakob, analyste du cabinet Petromatrix.

Toutefois, "on peut être beaucoup plus inquiet de la situation de la demande énergétique chinoise, qui est très faible: elle a quasiment stagné en juin par rapport à mai, après des chiffres déjà très mauvais en avril et mai", ajoutait-il.

Ainsi, la demande chinoise de pétrole est descendue en juin à 8,96 millions de barils par jour selon des chiffres officiels, à son plus bas niveau depuis octobre 2010.

Les cours du baril ont par ailleurs conforté leur progression après l'ouverture des marchés européens, les investisseurs étant notamment rassérénés par les résultats encourageants d'une émission obligataire de l'Italie.

Alors que le pays concentre avec l'Espagne les inquiétudes des opérateurs sur une aggravation de la crise de la dette dans la zone euro, l'Italie a réussi à emprunter vendredi, comme prévu, 3,5 milliards d'euros à trois ans à des taux en très nette baisse.

Jeudi, le marché pétrolier avait été soutenu en fin d'échanges américains par l'annonce d'une forte baisse des nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis, premier pays consommateur de brut de la planète, au cours de la première semaine de juillet.

Les investisseurs restaient cependant hantés par les incertitudes sur les perspectives de la demande pétrolière mondiale.

Ainsi, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) mercredi puis l'Agence internationale de l'Energie (AIE) jeudi ont laissé quasi-inchangées leurs prévisions de demande mondiale de brut pour 2012, mais ont souligné une dégradation des conditions économiques pesant sur la consommation des pays développés.

rp



(AWP / 13.07.2012 12h44)


Commenter Le brut résiste, le marché digère un PIB chinois moins pire que redouté

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 28 mars 2017 à 12:43

Le pétrole remonte dans un marché sans direction forte

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché qui peine à nouveau à trouver une direction...

mardi 28 mars 2017 à 10:36

Russie: les sanctions de l'UE contre Rosneft validées en jus…

Luxembourg: La Cour de justice de l'Union européenne a validé mardi les sanctions décrétées en 2014 par l'UE contre le géant pétrolier...

mardi 28 mars 2017 à 06:36

Addax Petroleum: le patron arrêté à Genève pour des soupçons…

Zurich: Le directeur général du négociant genevois de matières premières Addax Petroleum, Zhang Yi, et le directeur juridique Guus Klusener ont été...

lundi 27 mars 2017 à 20:50

Le pétrole en très légère baisse, impatience sur l'offre

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en très légère baisse lundi, l'impatience grandissant sur une éventuelle prolongation des baisses...

lundi 27 mars 2017 à 18:19

Le pétrole cherche une direction entre l'Opep et les Etats-U…

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient lundi en fin d'échanges européens, les marchés hésitant entre le ton rassurant de l'Organisation des...

lundi 27 mars 2017 à 16:57

Pétrochimie: Total investit dans un vapocraqueur de 1,7 md U…

Paris: Total a annoncé mardi avoir conclu un accord de partenariat avec l'autrichien Borealis et le canadien Nova en vue de développer...

lundi 27 mars 2017 à 16:20

L'Arabie baisse l'impôt sur les firmes pétrolières avant une…

Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé lundi avoir réduit l'impôt sur les sociétés du secteur pétrolier, une mesure destinée à encourager les investissements...

lundi 27 mars 2017 à 15:50

France: les prix des carburants ont poursuivi leur baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur repli la semaine dernière, atteignant un point bas depuis...

lundi 27 mars 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en baisse à New York, déception sur une réu…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse lundi à New York, les investisseurs regrettant l'absence d'avancée majeure lors d'une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite