Menu
RSS
A+ A A-

L'Opep laisse quasi inchangée sa prévision de demande de brut pour 2012

prix-du-petrole Vienne Vienne : L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a maintenu mercredi quasiment inchangée sa prévision de demande de brut mondiale pour 2012, estimant que les tendances économiques régionales s'annulent presque.

Dans son rapport mensuel, l'Opep évalue à 88,68 millions de barils par jour (mbj) la demande de brut pour 2012, contre 88,69 mbj il y a un mois.

Pour 2013, il mise sur une demande de 89,50 mbj, soit une hausse de 0,82 mbj par rapport à l'année en cours.

"Les divers développements économiques dans le monde s'annulent presque, laissant l'état de la consommation globale de pétrole quasiment inchangée par rapport au mois précédent", a expliqué le cartel dans le rapport.

Les douze pays de l'Opep, qui pompent environ 30% du pétrole mondial, évoquent l'affaiblissement de la reprise aux Etats-Unis, la crise de la dette en Europe et les récentes inondations en Inde, comme tendances négatives contrebalancées par l'activité au Japon, portée par le recul du nucléaire, et le dynamisme des pays hors de l'OCDE.

L'organisation a revu à la baisse, pour le deuxième mois consécutif, sa prévision de croissance pour les Etats-Unis en 2012, attendant 2,1% de croissance contre 2,2% le mois précédent et 2,3% en mai.

"Cela est dû à un taux de chômage toujours élevé, un ralentissement du commerce mondial et des niveaux de confiance en baisse", a expliqué le cartel.

L'Opep a en revanche revu nettement à la hausse ses attentes pour le Japon, prévoyant 2,5% de croissance cette année contre 2,0% le mois dernier. Cependant, ce chiffre devrait revenir en 2013 à un niveau plus habituel (1,2%).

Concernant la zone euro, le cartel prévoit un retour à la croissance pour l'année prochaine: "Les mesures entreprises dans la zone euro devraient transformer la contraction de 0,4% cette année en une croissance de 0,1% en 2013", selon le rapport.

"Cela va largement dépendre de l'aptitude de la zone euro de gérer la crise de la dette et de promouvoir la croissance, tout en étant capable de contenir le poids de la dette et, idéalement, de le réduire", a détaillé l'Opep.

Au niveau mondial, l'Opep attend une croissance de 3,2%, en légère baisse par rapport à cette année (3,3%).

Le niveau des prix du pétrole était en juin en baisse pour le troisième mois consécutif, a indiqué l'Opep, le panier de référence de l'organisation s'établissant en dessous des 100 dollars le baril pour la première fois en 18 mois.

"En plus des inquiétudes économiques, les principaux facteurs faisant baisser les prix sont le déclin de positions spéculatives de long terme et une offre abondante de brut", a relevé l'Opep.

La production des pays de l'organisation s'est établie à 31,36 mbj en juin, soit légèrement au-dessus des quotas que s'est fixée l'Opep (30 mbj).

rp



(AWP / 11.07.2012 13h01)


Commenter L'Opep laisse quasi inchangée sa prévision de demande de brut pour 2012


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite