Menu
RSS
A+ A A-

Le brut finit en baisse à New York, après la fin de la grève en Norvège

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mardi à New York, après la fin de la grève dans le secteur pétrolier en Norvège qui a évité une interruption quasi totale de la production du pays.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août a baissé de 2,08 dollars à 83,91 dollars par rapport à la clôture de lundi, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août a terminé à 97,97 dollars, sur l'IntercontinentalExchange (ICE) de Londres, en baisse de 2,35 dollars par rapport à la clôture de lundi.

Cette baisse "est la conséquence de l'intervention du gouvernement norvégien pour mettre fin à la grève (dans le secteur pétrolier du pays), qui soulage les craintes du marché de voir l'approvisionnement en brut norvégien interrompu, ce qui se traduit par un retour de la pression (à la baisse) sur le Brent et le WTI", a détaillé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

"L'un des facteurs clef de soutien des cours du brut a maintenant disparu", ont commenté de leur côté les experts de Commerzbank.

Le travail a repris mardi sur les plateformes pétrolières de Norvège, où la relance de la production d'hydrocarbures doit prendre plusieurs jours pour retrouver son rythme normal après une grève de 16 jours.

La menace d'un "lock-out" de l'ensemble des sites de production, décidé par l'organisation patronale OLF et qui devait entrer en vigueur lundi soir à minuit, a poussé le gouvernement à convoquer les partenaires sociaux à 23H30 lundi pour mettre fin au conflit.

"Un lock-out aurait paralysé la quasi-totalité de la production de pétrole du pays, le huitième exportateur de brut de la planète, soit jusqu'à 2 millions de barils par jour", ont rappelé les analystes de Commerzbank.

En outre, les cours de l'or noir ont été pénalisés par un nouveau renforcement du billet vert face à l'euro, a pointé James Williams de WTRG Economics qui a rappelé que "chaque fois que le dollar monte, les cours du brut baissent" car, libellés en dollars, ils deviennent moins attractifs pour les investisseurs munis d'autres devises.

Selon le courtier, un vent de pessimisme au sujet de l'économie mondiale a également soufflé sur le marché des matières premières, "les courtiers s'inquiétant, dans l'ordre, pour l'Europe, les Etats-Unis et la vigueur de la croissance chinoise".

Le brut était pénalisé mardi par "des chiffres montrant une baisse de la demande en brut en Chine, ce qui inquiète pour la vigueur de la croissance" du pays, a estimé M. Lipow, en référence aux chiffres du commerce extérieur chinois publiés mardi, qui mentionnaient un recul de plus de 12% en juin des importations chinoises de brut par rapport à mai, à 5,29 millions de barils par jour.

"Il n'est pas impossible que le WTI descende à nouveau près des 80 dollars le baril dans un contexte d'inquiétudes persistantes au sujet de la crise de la dette en zone euro, et particulièrement en Espagne et en Italie", a par ailleurs estimé M. Lipow.

rp



(AWP / 11.07.2012 06h21)


Commenter Le brut finit en baisse à New York, après la fin de la grève en Norvège


Le pétrole en Norvège


mardi 11 juillet 2017

Norvège: la production de pétrole baisse de 5% en juin

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a baissé de 5% en juin mais reste supérieure...

mercredi 21 juin 2017

Pétrole: Oslo offre un nombre record de blocs dans l'Arctiqu…

Oslo: La Norvège a proposé mercredi d'ouvrir à l'exploration pétrolière un nombre record de blocs dans les eaux arctiques de la mer...

mercredi 21 juin 2017

Norvège: la production pétrolière baisse de 5% en mai

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a baissé de 5% en mai, a annoncé mercredi...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

lundi 21 août 2017 à 11:28

Pétrole: Total va racheter Maersk Oil pour 7,45 milliards de…

Paris: Total va racheter la société d'exploration-production pétrolière danoise Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars, une opération majeure qui va lui...

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite