Menu
RSS
A+ A A-

Les prix du brut "sont entre les mains de l'Arabie saoudite" (CGES)

prix-du-petrole Londres Londres : L'évolution des prix du pétrole sur les prochains mois "est largement entre les mains de l'Arabie saoudite", le principal pays exportateur d'or noir de la planète, ont estimé mardi les experts du cabinet d'études londonien CGES.


"Ce qui se passera au cours des six prochains mois concernant les cours du pétrole est largement entre les mains de l'Arabie saoudite", et du comportement qu'elle adoptera pour contrer l'impact des sanctions internationales contre l'Iran, a indiqué un rapport du Centre d'études sur l'énergie (CGES).

Selon les analystes de cette organisation, fondée par l'ancien ministre saoudien cheikh Zaki Yamani, l'Arabie saoudite "est en effet libre de produire à sa guise" en l'absence d'accord contraignant lors d'une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) la semaine dernière.

Les douze ministres du cartel sont convenus de reconduire le plafond de production de leur offre totale à 30 millions de barils par jour (mbj) en se contentant d'appeler à une meilleure discipline collective, après la forte hausse de la production des pays du Golfe ces derniers mois.

En gonflant sa production, "l'Arabie saoudite tente d'éviter que les prix du brut s'établissent à des niveaux trop élevés" qui pourraient, dans une économie morose, accélérer le ralentissement de la demande pétrolière mondiale et aboutir in fine à un véritable effondrement du marché, ont expliqué les experts du CGES.

Notamment grâce aux efforts saoudiens pour sur-approvisionner le marché, les prix du baril ont dégringolé de 30 dollars au cours des trois derniers mois, mais ils pourraient de nouveau être tirés vers le haut par un net émoussement de l'offre pétrolière iranienne après l'entrée en vigueur au 1er juillet d'un embargo de l'Union européenne.

Les sanctions financières internationales contre Téhéran, durcies depuis le début de l'année, "commencent déjà à faire leur effet", a d'ailleurs averti le CGES.

Voyant diminuer ses exportations, l'Iran est obligé de stocker une partie de sa production sur son territoire, mais "ses capacités de stockage ne sont pas infinies, ce qui peut laisser supposer que le pays a déjà été contraint de restreindre sa production, beaucoup plus fortement que de nombreux observateurs le pensent", a estimé le cabinet londonien.

D'après les chiffres de l'Opep, la production iranienne est tombée en mai à son plus bas niveau depuis 1990.

rp



(AWP / 19.06.2012 19h31)


Commenter Les prix du brut "sont entre les mains de l'Arabie saoudite" (CGES)

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Arabie Saoudite


lundi 16 janvier 2017

Pétrole: "probablement pas" besoin de prolonger la…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé lundi que le marché pétrolier était en train...

jeudi 12 janvier 2017

L'Arabie optimiste sur une stabilisation du marché pétrolier

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh s'est dit optimiste jeudi sur la perspective d'une stabilisation du...

dimanche 25 décembre 2016

Arabie: un journal se retracte après l'annonce de la vente d…

Ryad: Le quotidien économique saoudien Al-Eqtisadiah s'est rétracté dimanche sur l'information qu'il avait publiée la veille affirmant que le géant pétrolier Aramco...


- Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 24 janvier 2017 à 20:53

Le pétrole monte un peu, le marché continuant à tâtonner

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement avancé mardi et poursuivaient ainsi une évolution en dents de scie, entre des...

mardi 24 janvier 2017 à 19:12

Keystone XL et Dakota Access Pipeline, deux projets d'oléodu…

Washington: Les deux projets d'oléoducs Keystone XL et Dakota Access Pipeline, que le président Donald Trump a décidé mardi de relancer, visent...

mardi 24 janvier 2017 à 18:17

Le pétrole rebondit dans un marché sans direction forte

Londres: Les cours du pétrole remontaient mardi en fin d'échanges européens dans un marché calme depuis le début de l'année, les investisseurs...

mardi 24 janvier 2017 à 16:10

Trump va relancer les projets d'oléoducs Keystone XL et Dako…

Washington: Le président américain Donald Trump devait donner mardi une impulsion à la construction de l'oléoduc controversé Keystone XL reliant le Canada...

mardi 24 janvier 2017 à 15:23

Le pétrole monte un peu à New York grâce à un dollar faible

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère hausse mardi à New York, profitant de la déprime persistante du dollar...

mardi 24 janvier 2017 à 12:36

Le pétrole remonte légèrement, aidé par la faiblesse du doll…

Londres: Les prix du pétrole enregistraient un faible rebond mardi en cours d'échanges européens, aidés par la faiblesse du dollar dans un...

mardi 24 janvier 2017 à 04:48

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte et de l'affaiblissement du dollar mais les...

lundi 23 janvier 2017 à 20:54

Le pétrole baisse, le marché restant dans l'expectative

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé lundi, les investisseurs ne montrant guère d'enthousiasme face à des éléments favorables...

lundi 23 janvier 2017 à 18:15

Le pétrole recule, les extractions de schiste américaines in…

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens, alors que les investisseurs semblent se détourner des annonces de l'Opep...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite