Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, digérant les résultats en Grèce

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en baisse lundi à New York, les investisseurs faisant le deuil d'une intervention concertée des grandes banques centrales après le succès de la droite aux élections en Grèce, synonyme de maintien du pays en zone euro.

Vers 13H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet a reculé de 1,83 dollar par rapport à jeudi, à 82,20 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les cours du baril avaient gagné un peu de terrain dans les échanges asiatiques, les investisseurs exprimant un certain soulagement après l'annonce des résultats de l'élection législative grecque qui semblait écarter le spectre d'une faillite imminente du pays et de sa sortie de la zone euro.

En battant une gauche radicale opposée au programme d'austérité, la droite conservatrice grecque semble en effet en mesure de constituer un gouvernement de coalition pro-euro avec les socialistes du Pasok, ce qui lui permettrait de poursuivre les réformes nécessaires au maintien de l'aide internationale.

La tendance s'est ensuite rapidement inversée, et les prix de l'or noir ont finalement battu en retraite.

"On avait intégré beaucoup d'optimisme dans les cours" à propos de mesures d'assouplissement monétaire de la part de la Banque centrale européenne (BCE) attendues dimanche soir, mais "on n'a entendu parler d'aucune sorte de plan d'aide", a constaté John Kilduff.

Les prix du pétrole avaient en effet été portés vendredi par le pari fait par les investisseurs que les grandes banques centrales allaient mener une action concertée pour injecter des liquidités dans les marchés financiers.

Mais avec la victoire de la droite, ces perspectives semblent caduques. Aux Etats-Unis, l'hypothèse la plus probable avait été une extension de "l'Opération Twist", qui aurait été annoncée mercredi par la Réserve fédérale.

Cette mesure, lancée en septembre dernier, arrive à échéance. Elle consiste à convertir une partie des obligations d'Etat américaines à court terme en titres du Trésor à plus long terme.

Une telle mesure "aurait soutenu" la consommation et donc la demande en or noir, et si elle devait ne pas être déclenchée, "la fenêtre d'une action" de la Fed pour augmenter les liquidités "se referme avec les élections (présidentielles) qui se rapprochent" aux Etats-Unis, a dit M. Kilduff.

"L'optimisme entourant les élections en Grèce est déjà retombé et les prix ont déjà abandonné tous leurs gains antérieurs", a constaté Barclays Capital, pointant "les inquiétudes qui restent élevées pour l'Espagne et l'Italie".

Ainsi, les taux d'emprunt à 10 ans de l'Espagne ont dépassé les 7% lundi, au plus haut depuis la création de la zone euro. Dans ce contexte, les opérateurs surveillaient l'ouverture lundi d'une réunion des chefs d'Etat des pays du G20 au Mexique. Sans grandes attentes: "on devrait tester les 78 dollars le baril rapidement", a avancé M. Kilduff.

rp



(AWP / 18.06.2012 15h50)


Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, digérant les résultats en Grèce


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite