Menu
RSS

Un baril à 110 USD, pas une menace pour l'économie mondiale (Opep)

prix-du-petrole Vienne Vienne : Un baril à 110 dollars ne représenterait "pas une menace pour la croissance économique mondiale", a estimé vendredi le secrétaire de l'Opep Abdallah el-Badri, au lendemain d'une réunion du cartel dominée par les inquiétudes sur la récente dégringolade des cours.

"Un baril à 110 dollars ne représente pas une menace pour la croissance économique mondiale", a-t-il indiqué lors d'une rencontre avec la presse au siège viennois de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole.

Les ministres de l'Opep, qui pompent environ un tiers de l'offre mondiale d'or noir, se sont entendus jeudi pour reconduire le plafond de production décidé en décembre, fixant à 30 millions de baril par jour (mbj) l'offre totale du cartel, en vue d'enrayer la récente dégringolade des cours.

Après avoir plongé de quelque 30 dollars en trois mois face aux difficultés de l'économie mondiale, le prix du Brent évoluait cette semaine autour de 97 dollars, et une partie des ministres de l'Opep a exprimé cette semaine le souhait de voir remonter les prix au-dessus de 100 dollars.

"Tout le monde doit respecter" le plafond de production, alors que la production des Etats membres "a dépassé de 1,6 mbj" cette limite en mai, a déclaré M. el-Badri.

"Il faudra du temps (...) il ne faut pas s'attendre" à un retour de la production de l'Opep au niveau de 30 mbj "avant juillet", a-t-il ajouté.

"Mais les pays sont chacun responsables de leur propre production, je ne veux pas intervenir", a-t-il insisté.

L'Iran et le Venezuela, les membres les plus conservateurs du cartel, avaient dénoncé cette semaine l'"excès de production" des pays du Golfe, qu'ils accusent de déstabiliser le marché.

Le secrétaire général de l'Opep a rappelé vendredi que le plafond de production des 30 mbj correspondait à l'offre totale des Etats membres en novembre 2011, mais que ceux-ci s'étaient engagés en décembre à faire collectivement place au retour rapide de la production libyenne après la fin de la guerre civile dans le pays.

M. el-Badri n'a en revanche pas indiqué si la question des sanctions internationales contre l'Iran, en réponse au programme nucléaire controversé de Téhéran, avait été abordée lors de la réunion de jeudi.

"Nous sommes une organisation économique, pas politique, et il s'agit d'un problème politique", a-t-il simplement commenté.

rp



(AWP / 15.06.2012 14h01)


Commenter Un baril à 110 USD, pas une menace pour l'économie mondiale (Opep)

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 29 juin 2017 à 15:29

Le pétrole porté à New York par une baisse de la production …

New York: Les cours du pétrole ont entamé la séance en hausse jeudi, toujours épaulés par l'annonce d'une baisse de l'extraction de...

jeudi 29 juin 2017 à 12:57

Le pétrole monte, toujours aidé par des données américaines

Londres: Les prix du pétrole montaient toujours jeudi en cours d'échanges européens, évoluant à leurs plus hauts niveaux en deux semaines, aidés...

jeudi 29 juin 2017 à 07:15

Le pétrole poursuit sa timide remontée en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de remonter en Asie jeudi, profitant de l'annonce d'une baisse de la production américaine de brut.

mercredi 28 juin 2017 à 21:03

Le pétrole profite d'une baisse de la production aux Etats-U…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la séance en hausse mercredi, le marché accueillant positivement l'annonce d'une baisse de...

mercredi 28 juin 2017 à 18:50

Le pétrole monte grâce au repli des réserves américaines d'e…

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse mercredi en fin d'échanges européens, portés par la baisse des réserves d'essence et...

mercredi 28 juin 2017 à 16:49

USA: hausse surprise des stocks de brut, les réserves d'esse…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que les réserves d'essence...

mercredi 28 juin 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rappor…

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse mercredi à New York, le marché attendant avec fébrilité...

mercredi 28 juin 2017 à 12:58

Le pétrole baisse un peu, l'offre surabondante pèse

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, la surabondance persistante de l'offre pesant de nouveau sur...

mercredi 28 juin 2017 à 07:51

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient à la baisse mercredi en Asie, les investisseurs craignant une hausse des stocks de brut américain.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite