Menu
RSS
A+ A A-

Asie: la baisse continue, en attendant l'Opep (82,39 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole continuaient à baisser jeudi matin en Asie, en raison de mauvais indicateurs économiques aux Etats-Unis, des inquiétudes liées à la crise de la dette dans la zone euro et avant l'ouverture de la réunion de l'Opep à Vienne.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet perdait 23 cents US à 82,39 USD, dans les échanges matinaux. Le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance reculait de 24 cents à 96,89 USD.

Les ventes de détail aux Etats-Unis ont reculé en avril et en mai, des chiffres qui suscitent l'inquiétude pour la croissance de la première économie mondiale, qui est aussi le premier consommateur d'or noir.

Concernant l'Europe, le marché attend les élections de dimanche en Grèce, qui pourraient décider du maintien de ce pays en grave crise dans la zone euro.

Enfin, les investisseurs guettent les déclarations des douze ministres des pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui se réunissent à huis clos jeudi à Vienne.

Ils devraient exprimer des vues divergentes sur le marché.

L'Arabie saoudite a en effet fortement augmenté son offre depuis décembre, mettant en avant les difficultés de l'économie mondiale et le fort repli de la production iranienne -- tombée à son plus bas niveau depuis 20 ans en raison des sanctions internationales.

Lors d'un séminaire mercredi, le ministre équatorien Wilson Pastor-Morris et son homologue libyen Abdelrahmane Ben Yazza ont déploré l'excès d'or noir sur le marché, coupable selon eux de précipiter la récente dégringolade des prix du baril.

L'Iran et le Venezuela, les membres les plus conservateurs du cartel, sont encore plus véhéments, accusant les pays du Golfe, et particulièrement l'Arabie saoudite, d'avoir déstabilisé le marché et leur réclamant de réduire leur offre.

"Les +faucons+ de l'Opep (ceux qui sont contre une augmentation de la production: ndlr) craignent que le ralentissement de la croissance fasse plonger encore plus les prix, qui ont déjà perdu 30 dollars US le baril depuis mars", soulignent les analystes de Phillip Futures dans une note.

La veille, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet avait cédé 70 cents par rapport à mardi, à 82,62 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), atteignant leur niveau le plus bas depuis début octobre.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet avait terminé presque stable, à 97,13 dollars sur l'IntercontinentalExchange (ICE) de Londres, en baisse de 1 cent. Il s'agissait d'un nouveau plus bas depuis janvier.

jq



(AWP / 14.06.2012 06h23)


Commenter Asie: la baisse continue, en attendant l'Opep (82,39 USD)


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite