Menu
RSS

Opep: "danger imminent" d'effondrement de la demande de brut (Venezuela)

prix-du-petrole Vienne Vienne : Le ralentissement de l'économie mondiale renforce le risque d'un "effondrement" de la demande pétrolière, a estimé mercredi le ministre vénézuélien du Pétrole Rafael Ramirez, qualifiant de "nécessité" une stabilisation des prix du baril "au-dessus de 100 dollars".

"Le système capitaliste connaît une crise profonde", et le ralentissement de la croissance dans les pays consommateurs "a transformé en menace claire et imminente la possibilité d'un effondrement de la demande mondiale de pétrole", a indiqué M. Ramirez, en ouverture du 5e séminaire de l'Opep à Vienne.

Les ministres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) sont réunis mercredi et jeudi au Palais Hofburg, aux côtés de représentants des pays consommateurs et de membres de l'industrie pétrolière.

"Des prix stables au-dessus de 100 dollars représentent le minimum nécessaire pour que les ressources pétrolières continuent" d'être développées et "pour approvisionner rapidement le marché" quand il en a besoin, a ajouté Rafael Ramirez.

Le cours du baril de Brent coté à Londres a dégringolé de 25% depuis fin mars, sombrant début juin sous 100 dollars, au plus bas depuis près d'un an et demi.

Sur la même ligne que l'Iran, le ministre vénézuélien avait fermement condamné mardi la forte hausse de la production ces derniers mois dans les pays du Golfe, accusant notamment la "surproduction" de l'Arabie saoudite de tirer les prix du baril vers le bas.

M. Ramirez a aussi dénoncé mercredi les critiques des pays consommateurs contre l'Opep, souvent accusée de laisser s'envoler les prix du brut.

Alors que l'offre de pétrole dans les pays en-dehors de l'Opep "ne se développe pas assez vite", "les projets de développement (dans les pays du cartel) se heurtent au refus persistant des pays consommateurs et des compagnies pétrolières de payer aux pays le juste prix" pour leurs ressources naturelles, a insisté le ministre sud-américain.

Il a ensuite une nouvelle fois condamné les sanctions internationales contre l'Iran, alors qu'un embargo total de l'Union européenne contre le brut iranien doit être mis en place à partir du 1er juillet.

"Malheureusement, les sanctions, les menaces et même l'agression militaire sont devenus des outils habituels pour résoudre des différends internationaux, et singulièrement ceux liés au pétrole", a-t-il déploré.

jq



(AWP / 13.06.2012 11h17)


Commenter Opep: "danger imminent" d'effondrement de la demande de brut (Venezuela)

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole au Vénézuela


mercredi 26 avril 2017

Pétrole: Alger et Caracas pour une reconduction de la réduct…

Alger: Le ministère algérien de l'Énergie a annoncé mercredi qu'Alger et Caracas soutiendraient, au cours de la réunion prévue le 25 mai...

jeudi 20 avril 2017

Venezuela: une filiale pétrolière a donné 500.000 dollars po…

Washington: Citgo, la filiale américaine de la compagnie pétrolière publique du Venezuela PDVSA, a fait don d'un demi-million de dollars au fonds...

vendredi 10 mars 2017

Annulation de la condamnation du Venezuela à payer 1,4 milli…

Washington: La condamnation du Venezuela à verser 1,4 milliard de dollars à ExxonMobil pour la nationalisation d'un champ pétrolier sous le mandat...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole au Vénézuela

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 26 juin 2017 à 18:07

Russie: le pétrolier Rosneft obtient des excuses d'un média …

Moscou: L'un des rares médias jugés indépendants en Russie, RBK, a présenté lundi des excuses au pétrolier Rosneft et son influent patron...

lundi 26 juin 2017 à 17:59

Le pétrole peine à trouver une direction

Londres: Les cours du pétrole peinaient à accrocher un cap lundi en fin d'échanges européens, oscillant faiblement autour de l'équilibre après la...

lundi 26 juin 2017 à 15:33

Le pétrole ouvre en hausse à New York, aidé par le dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère hausse lundi à New York, aidés par des achats à...

lundi 26 juin 2017 à 12:42

Le pétrole tente de se reprendre mais reste affaibli

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu lundi en cours d'échanges européens, tentant timidement de se reprendre après la dégringolade de...

lundi 26 juin 2017 à 07:38

Le pétrole rebondit légèrement en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse lundi en Asie, rebondissant après une semaine qui a vu l'or noir...

vendredi 23 juin 2017 à 21:05

Le pétrole se reprend un peu à la fin d'une dure semaine

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse vendredi, parvenant à se reprendre un peu à la fin...

vendredi 23 juin 2017 à 18:11

Le pétrole essaie de se reprendre après sa récente faiblesse

Londres: Les prix du pétrole évoluaient en légère hausse vendredi en fin d'échanges européens, essayant péniblement de se maintenir en hausse sur...

vendredi 23 juin 2017 à 15:44

Le pétrole se stabilise à la fin d'une mauvaise semaine

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en très légère hausse vendredi, se stabilisant à la fin d'une semaine difficile durant...

vendredi 23 juin 2017 à 12:24

Le pétrole tente timidement de se reprendre

Londres: Les prix du pétrole tentaient de poursuivre vendredi lors des échanges européens leur timide rebond entamé jeudi après la dégringolade subie...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite