Menu
RSS
A+ A A-

Le brut remonte à New York, rassuré par des propos de Mme Merkel

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole repartaient en hausse mardi à New York, après avoir terminé à un plus bas en huit mois la veille, après des propos rassurants de la chancelière allemande Angela Merkel pour l'Europe dans un marché toujours inquiet pour la demande mondiale.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet montait de 52 cents par rapport à la clôture de lundi à 83,22 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

En légère progression à l'ouverture, les prix du pétrole sont partis plus nettement en hausse à la suite de commentaires d'Angela Merkel qui a déclaré mardi que l'arrêt des réformes structurelles serait "fatal" à l'Europe, ce qui a suscité l'enthousiasme des courtiers.

"Que ce soit pour le cuivre, l'or, ou le brut, les propos de Mme Merkel (...) soutiennent les cours (des matières premières) car ils vont dans le sens de davantage d'intégration (économique) en Europe, davantage d'aide entre les pays et ils laissent entendre que l'Allemagne sera-là, sous certaines conditions, pour aider" l'Europe, a commenté Bart Melek, de TD Securities.

"Mais je ne pense pas que ce rebond va durer", a-t-il ajouté.

En effet, pour de nombreux analystes, "le marché poursuit sur sa lancée de la veille", a noté Andy Lipow, de Lipow Oil Associates, où les cours du pétrole avaient effacé leurs gains de la matinée pour clôturer à leur plus bas depuis octobre, dans un regain d'aversion pour les actifs jugés les plus risqués, comme les matières premières.

Outre la frilosité ambiante et des craintes persistantes pour la situation économique et financière d'une zone euro qui continuait à plomber le moral des courtiers, inquiets pour la demande mondiale, les analystes regardaient également avec nervosité du côté de la production.

A la veille d'une réunion de l'Opep mercredi et jeudi à Vienne, des commentaires du ministre saoudien du Pétrole Ali al-Nouaïmi exerçaient une pression sur les cours, M. al-Nouaïmi ayant appelé à une hausse des quotas de production de l'Opep.

"Ces commentaires pèsent car ils laissent entendre que l'Arabie saoudite n'a pas l'intention d'abaisser son niveau de production en dépit des demandes d'autres pays inquiets d'une situation de surproduction", a précisé M. Lipow.

Un avis que partage les analystes de Commerzbank pour qui "si la production se maintient à son niveau actuel, le marché mondial du brut risque d'être confronté à une situation de surplus d'environ un million de barils par jour au cours du second semestre de l'année, ce qui pèserait d'autant plus sur les cours".

rp



(AWP / 12.06.2012 15h43)


Commenter Le brut remonte à New York, rassuré par des propos de Mme Merkel


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite