Menu
RSS
A+ A A-

Opep: prévision de demande de brut pour 2012 presque inchangée

prix-du-petrole Vienne Vienne : L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a laissé mardi sa prévision de demande de brut mondiale pour 2012 quasiment inchangée, notamment en raison des turbulences dans l'économie mondiale et de la volatilité des prix du pétrole.

Dans son rapport mensuel de juin, l'Opep évalue à 88,69 millions de barils par jour (mbj) la demande de brut pour 2012, contre 88,67 mbj le mois précédent.

"La première moitié de l'année a vu des développements économiques mondiaux variés, qui ont créé une grande incertitude sur la demande de pétrole", a expliqué le cartel dans son rapport, évoquant deux facteurs principaux, "les turbulences dans l'économie mondiale et la volatilité des prix du pétrole".

Ces deux éléments devraient avoir des répercussions sur la demande de brut jusqu'à la fin de l'année, selon l'Opep. "Les indicateurs ne montrent pas clairement une stabilisation de l'économie mondiale. Les économies des Etats-Unis, de l'Europe et dans une moindre mesure, de la Chine, ralentissent encore légèrement", a précisé l'Opep.

Le cartel de douze pays, qui pompent environ 30% du pétrole mondial, prévoit désormais une hausse de 0,90 mbj par rapport à 2011, année où la demande s'est établie à 87,79 mbj, selon un chiffre légèrement revu à la hausse.

Le ralentissement de l'activité économique aux Etats-Unis a touché la demande américaine de pétrole, l'Opep ayant observé en mars une contraction de 6,2% de la consommation de pétrole aux Etats-Unis, "la plus importante enregistrée depuis mai 2009", a indiqué l'organisation basée à Vienne.

L'Opep a revu à la baisse sa prévision de croissance de l'économie américaine en 2012, tablant sur une croissance de 2,2% contre 2,3% le mois précédent, et attend pour l'ensemble du continent nord-américain à un léger recul de la demande de 0,06 mbj en 2012.

L'organisation a également abaissé sa prévision de croissance pour l'Inde à 6,4%, contre 6,9% le mois dernier, inquiète pour ce pays avec une forte inflation et une production industrielle en baisse.

L'Opep doit se réunir mercredi et jeudi à Vienne et devrait maintenir les quotas de production à 30 mbj, malgré le gonflement des stocks mondiaux et les tensions sur le dossier iranien.

tt



(AWP / 12.06.2012 12h46)


Commenter Opep: prévision de demande de brut pour 2012 presque inchangée


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 20:56

La hausse de la production américaine d'or noir pèse sur le …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse vendredi, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ayant à...

vendredi 19 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole recule, l'AIE alarme avec ses prévisions sur les …

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, en baisse nette sur la semaine alors que l'Agence internationale de...

vendredi 19 janvier 2018 à 15:24

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre améri…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture vendredi alors que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite