Menu
RSS
A+ A A-

La baisse des taux chinois dope les cours du brut à New York

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en hausse jeudi à New York, soutenus par une baisse des taux d'intérêts en Chine, deuxième consommateur d'or noir de la planète, avant une allocution du président de la Réserve fédérale, Ben Bernanke.

Vers 13H20 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet gagnait 1,59 dollar par rapport à la clôture de mercredi à 86,61 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex)

Les investisseurs américains saluent la décision de Pékin de baisser, à compter de vendredi, de 0,25 point de pourcentage les taux d'intérêt de référence sur les emprunts et les dépôts à un an. Les banques pourront en outre s'éloigner davantage que par le passé de ce taux de référence.

Il s'agit de la première baisse des taux d'intérêt en Chine depuis 2008. Elle intervient avant la publication samedi des indicateurs économiques pour mai, ceux d'avril ayant mis en évidence un ralentissement plus fort que prévu de la production industrielle, notamment.

"Cela a dopé le marché car la Chine est un gros consommateur de pétrole. Un meilleur taux signifie plus de consommation", s'est réjoui Phil Flynn, de Price Future Group.

Cette décision intervient alors que la demande continue de montrer des signes d'essoufflement, notamment aux Etats-Unis où les stocks de brut culminent à un niveau plus vu le déclenchement de la Guerre du Golfe, à l'été 1990.

"Avec les risques pour la croissance mondiale qui s'intensifient, l'attention du marché s'est tournée vers des mesures politiques qui pourraient être décidées pour soutenir" la consommation, a commenté Barclays Capital.

Et avant un discours de Ben Bernanke, "les attentes du marché pour une nouvelle salve d'ajustement monétaire dans les pays développés ont cru", a ajouté Barclays.

En effet, a indiqué Phil Flynn, les opérateurs pétroliers veulent croire que le patron de la Fed "va parler de davantage de mesures d'assouplissement monétaire".

"Ce serait favorable à la hausse car d'une part cela affaiblirait le dollar (dont le renchérissement pèse sur les cours) et d'autre part cela relancerait la consommation", a dit M. Flynn.

Ces spéculations ont été renforcées par les déclarations de trois dirigeants de la banque centrale des Etats-Unis, selon qui la Fed pourrait envisager de soutenir l'économie plus qu'elle le fait déjà en cas de dégradation marquée de la conjoncture.

tt



(AWP / 07.06.2012 15h51)


Commenter La baisse des taux chinois dope les cours du brut à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite