Menu
RSS
A+ A A-

Le brut recule à New York, le marché incertain avec la réunion du G7

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole évoluaient en baisse mardi après l'ouverture à New York, les investisseurs attendant sans grande conviction l'issue d'une réunion téléphonique des ministres des Finances du G7.

Vers 13H20 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet cédait 19 cents par rapport à la clôture de lundi, à 83,79 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Il avait ouvert en légère hausse mais a changé de tendance car "il n'y a pas trop d'élément sur lesquels miser à la hausse", a indiqué Bart Melek, stratège chez TD Securities.

"Le brut fait face à des développements négatifs une fois encore", a ajouté Matt Smith, de Summit Energy (groupe Schneider Electric).

La brève tentative de hausse s'explique selon M. Melek par le rattrapage nécessaire après la "violente correction à la baisse" du mois de mai. Le pétrole coté à New York avait ainsi perdu quelque 25 dollars sur le mois.

Les opérateurs étaient surtout suspendus à une réunion téléphonique des grands argentiers du G7, suivie mercredi d'une réunion de la Banque centrale européenne (BCE) et jeudi d'une allocution du président de la Réserve fédérale (BCE), Ben Bernanke.

Les grandes puissances du G7 se penchent sur une zone euro en pleine réflexion sur son avenir et pressée par les Etats-Unis et le Canada de prendre les mesures décisives contre la crise de la dette et la fragilité du secteur bancaire espagnol.

L'espoir d'une hypothétique action des banques centrales a un temps soutenu les marchés financiers avant de retomber quelque peu.

"On ne va sans doute pas voir de changement de taux d'intérêt de la BCE cette semaine mais je m'attends à ce que (le patron de la BCE) Mario Draghi dise quelque chose de bien", a indiqué M. Melek.

Pour Phil Flynn, de PFG Best, "le marché s'accroche à l'espoir que les dirigeants européens viendront d'une manière ou d'une autre à la rescousse des économies en difficulté et trouveront un plan pour sauver l'Espagne et le reste de la zone euro".

Selon M. Melek, l'institution de Francfort pourrait notamment réaffirmer "qu'elle sera là pour aider à stabiliser" la zone euro en difficulté et enclencher "une opération d'assouplissement monétaire à long terme".

cha



(AWP / 05.06.2012 15h46)


Commenter Le brut recule à New York, le marché incertain avec la réunion du G7


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite