Menu
RSS
A+ A A-

Le brut repart à la baisse à Londres, l'activité en Europe pèse

prix-du-petrole Paris Paris : Les cours du pétrole reculaient mardi en matinée à Londres, mettant fin au rebond enregistré le veille, des mauvaises nouvelles sur l'activité économique en zone euro pesant sur l'ambiance avant une réunion téléphonique des ministres des Finances du G7.

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 98,16 dollars à Londres, en recul de 0,69 cent par rapport à la clôture de la veille.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 0,25 cents à 83,73 dollars.

Le rebond enregistré la veille, qui s'est poursuivi mardi matin dans les échanges asiatiques, nourri par des prises de bénéfice après les importantes baisses de la semaine précédente, a finalement fait long feu.

A nouveau, l'Europe pesait sur les marchés, les difficultés économiques faisant craindre pour la demande de pétrole.

En particulier, l'annonce d'une chute de l'indice PMI du secteur privé qui a subi sa plus forte contraction en mai dans la zone euro depuis près de trois ans, a renforcé les inquiétudes des opérateurs.

Une réunion d'urgence prévue entre ministres des Finances du G7 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni), au cours de laquelle ils s'entretiendront de la crise dans la zone euro et notamment de la faiblesse des banques espagnoles, appelait également à la prudence.

Enfin, le recul de l'euro par rapport au dollar enregistré en matinée pesait aussi sur les cours du pétrole.

D'une manière générale, le marché pétrolier est plombé depuis plusieurs semaines par le net renchérissement du dollar, dont le statut de valeur refuge était renforcé par les déboires de la zone euro. Une hausse de la monnaie américaine pénalise les acheteurs d'or noir munis d'autres devises que le billet vert.

Les prix du pétrole pâtissent également des indices convergents d'un ralentissement prolongé de l'activité aux Etats-Unis et d'un fléchissement de la croissance en Chine, les deux plus gros consommateurs de brut au monde.

Confirmant cette tendance à la baisse, le nombre d'investisseurs pariant sur une hausse des cours du Brent a reculé la semaine dernière à son plus bas niveau depuis décembre dernier, selon un rapport hebdomadaire publié mardi par l'IntercontinentalExchange de Londres.

Lundi, le baril de "light sweet crude" (WTI) avait gagné 75 cents par rapport à la clôture de vendredi, à 83,98 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord avait terminé à 98,85 dollars, en progression de 42 cents.

cha



(AWP / 05.06.2012 12h30)


Commenter Le brut repart à la baisse à Londres, l'activité en Europe pèse


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite