Menu
RSS
A+ A A-

Le cours du brut poursuit sa descente en Asie (86,20 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole ont poursuivi leur mouvement baissier vendredi en Asie sous l'effet des difficultés de la Grèce et de l'Espagne, ainsi que d'une hausse des inventaires de brut aux Etats-Unis.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet perdait 33 cents, à 86,20 dollars US, dans les échanges matinaux. Le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance reculait de 35 cents à 101,52 USD.

Le recul des cours cette semaine a conclu le mois le plus sombre pour le pétrole depuis décembre 2008, les prix du brut ayant perdu 17% en mai, selon l'agence Dow Jones.

Avec la Grèce, l'Espagne concentre l'attention des marchés depuis l'annonce, le 25 mai, d'un sauvetage public de Bankia, pour 23,5 milliards d'euros au total, dont 19 milliards restent à trouver.

La Commission européenne a appelé jeudi l'Espagne à lui "communiquer" son plan de sauvetage pour Bankia afin de "dissiper au plus vite les incertitudes qui ébranlent la confiance des marchés".

Par ailleurs la situation en Grèce reste suspendue au nouveau scrutin du 17 juin. Les dirigeants européens ont menacé les Grecs de leur retirer leur soutien, s'ils devaient confirmer leur rejet de la rigueur et des réformes structurelles requises en contrepartie du maintien du pays sous perfusion financière.

Enfin des statistiques américaines ont déprimé les investisseurs, préoccupés par les difficultés du premier consommateur de brut au monde.

Le département américain de l'Energie (DoE) a par ailleurs fait état d'une hausse des réserves de brut lors de la semaine achevée le 25 mai de 2,2 millions de barils, le plus haut niveau depuis fin juillet 1990, juste avant l'invasion du Koweït par l'Irak qui allait déclencher la Guerre du Golfe.

Et le gouvernement américain a revu à 1,9% la croissance du produit intérieur brut américain au premier trimestre, contre 2,2% jusqu'à présent, et les embauches du secteur privé ont progressé moins que prévu.

Jeudi, les cours du pétrole avaient terminé à leur plus bas niveau depuis sept mois.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) avait perdu 1,29 dollar par rapport à la clôture de mercredi, à 86,53 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet a fini à 101,87 dollars sur l'IntercontinentalExchange (ICE), en baisse de 1,60 dollar par rapport à la clôture de mercredi.

tt



(AWP / 01.06.2012 06h25)


Commenter Le cours du brut poursuit sa descente en Asie (86,20 USD)


Le pétrole en Asie


mardi 17 octobre 2017

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

lundi 16 octobre 2017

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse, lundi, profitant des tensions géopolitiques liées à la remise en cause par Donald Trump...

vendredi 13 octobre 2017

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi en Asie après un net déclin mais cette remontée ne devrait pas se confirmer si...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 octobre 2017 à 21:07

Tout en surveillant l'Irak, le pétrole fait du surplace

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole coté à New York et à Londres sont restés quasi stables mardi, les investisseurs attendant...

mardi 17 octobre 2017 à 19:23

Bagdad reprend aux Kurdes la quasi-totalité des champs pétro…

Bay hassan (irak): Les troupes gouvernementales irakiennes ont repris mardi la quasi-totalité des champs pétroliers de la province de Kirkouk après le...

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

mardi 17 octobre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite