Menu
RSS
A+ A A-

Les craintes sur l'Iran poussent le brut en hausse en Asie (91,70 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole continuaient de progresser lundi en Asie, en raison des craintes sur le dossier nucléaire iranien, Téhéran et les grandes puissances ayant jusqu'à présent échoué à parvenir à un accord.

Le marché pétrolier était également soutenu par les derniers sondages en Grèce, qui indiquent que le parti de la droite conservatrice grecque Nouvelle-Démocratie (ND), favorable au programme d'austérité réclamé par les créanciers de la Grèce, est favori pour les élections générales du 17 juin.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet gagnait 84 cents, à 91,70 dollars US, dans les échanges matinaux. Le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance prenait 55 cents à 107,38 USD.

"L'impasse (dans le dossier iranien) parait difficile à surmonter", a déclaré Justin Harper, analyste chez IG Markets Singapore.

L'Iran a rejeté dimanche tout abandon de l'enrichissement d'uranium à 20%, réclamé par les grandes puissances lors des discussions de Bagdad pour un règlement négocié de la crise autour du programme nucléaire iranien.

L'enrichissement d'uranium est au centre des inquiétudes de la communauté internationale sur la finalité du programme nucléaire iranien, que Téhéran présente comme purement pacifique mais que les Occidentaux soupçonnent de dissimuler un volet militaire.

Enrichi jusqu'à 5%, l'uranium sert de combustible à des centrales nucléaires A 20%, il alimente les réacteurs de recherche. Mais au-delà de 90%, il peut servir à fabriquer l'arme atomique.

L'Iran, déjà soumis à des sanctions, menace de perturber l'offre de pétrole du Moyen-Orient en cas de nouvelles mesures décidées par les pays occidentaux.

"L'Iran veut absolument que les revenus pétroliers reprennent et il espérait que son attitude, un peu plus accommodante, entraînerait la levée immédiate des sanctions", a noté Justin Harper. "Mais ça n'a pas fonctionné et on en revient à présent à l'attitude de défiance qui lui est habituelle".

Du côté de la zone euro, les sondages montrent que le parti de la droite conservatrice grecque Nouvelle-Démocratie (ND) est favori pour les élections du 17 juin. Les investisseurs craignent l'arrivée au pouvoir de la gauche radicale, Syriza, qui rejette le programme d'austérité.

A New York vendredi, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet a pris 20 cent par rapport à jeudi, à 90,86 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet a terminé à 106,83 dollars sur l'IntercontinentalExchange (ICE), en hausse de 28 cents.

 rp



(AWP / 28.05.2012 10h00)


Commenter Les craintes sur l'Iran poussent le brut en hausse en Asie (91,70 USD)


Le pétrole en Iran


mardi 11 juillet 2017

Hydrocarbures: l'Iran espère signer 10 contrats dans les pro…

Istanbul: Dans la foulée du contrat conclu avec un consortium international mené par le français Total, l'Iran espère signer "environ dix contrats...

dimanche 02 juillet 2017

Total, premier pétrolier occidental de retour en Iran avec u…

Téhéran: Le groupe pétrolier français Total, à la tête d'un consortium international, va signer lundi à Téhéran un accord de 4,8 milliards...

lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Le pétrole en Asie


vendredi 24 novembre 2017

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

mercredi 22 novembre 2017

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite