Menu
RSS
A+ A A-

Le brut finit en hausse à New York: 90,66 dollars le baril

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont fini en hausse jeudi à New York, stoppant l'hémorragie des derniers jours après que les dirigeants européens ont réaffirmé leur volonté de garder la Grèce au sein de la zone euro.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet a avancé de 76 cents à 90,66 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), rebondissant après avoir atteint mercredi un plus bas depuis le 21 octobre.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet a fini à 106,55 dollars sur l'IntercontinentalExchange (ICE), en hausse de 99 cents par rapport à la clôture de mercredi.

"On a eu droit à une petite pause", s'est félicité Matt Smith, de Summit Energy (groupe Schneider Electric).

Le fait de revenir au-dessus du seuil des 90 dollars a donné "un peu d'espoir" aux investisseurs, a-t-il dit, alors que les cours ont lâché 16 dollars depuis trois semaines.

Ce léger regain d'optimisme a été alimenté par les conclusions du sommet européen informel de Bruxelles, mercredi soir. Les 27 "vont essayer de garder la Grèce dans l'euro et l'Union", ce qui a soulagé le marché pétrolier, a dit M. Smith.

"Les prix du pétrole vont rester sous pression jusqu'à ce que la situation de la Grèce se clarifie, et la nervosité devrait rester très forte jusqu'aux élections dans le pays le 17 juin", a estimé Amrita Sen, analyste de Barclays Capital.

En outre, les opérateurs ont suivi l'avancée de la réunion de Bagdad réunissant l'Iran et les pays du Groupe "5+1" (les membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies: Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie, Chine, plus Allemagne).

"L'atmosphère difficile et les tensions" ont soutenu les cours de l'or noir, a dit M. Smith, tout en soulignant que la conférence "n'était pas du tout un désastre".

"C'est juste que l'Iran recommence à être l'objet de toutes les attentions", a-t-il noté.

Les grandes puissances et l'Iran ont clôturé jeudi deux jours de négociations tendues sur le programme nucléaire iranien à Bagdad avec pour seul résultat tangible un nouveau rendez-vous les 18-19 juin à Moscou, et le constat de "désaccords importants" sur le fond du dossier.

Aux Etats-Unis, les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage "ont été conformes aux attentes du marché", a dit Rich Ilczyszyn, de iiTrader.com, minimisant l'impact de ces chiffres sur les cours.

Les nouvelles inscriptions au chômage ont baissé aux Etats-Unis avec 370'000 demandes d'allocations déposées dans le pays du 13 au 19 mai, soit 0,5% de moins que la semaine précédente.

Les commandes de biens durables ont quant à elles rebondi aux Etats-Unis en avril, augmentant de 0,2% par rapport au mois précédent, contre 0,3% attendu. Et selon la nouvelle estimation du gouvernement, les commandes de biens durables ont chuté de 3,7% en mars, soit moins que les 4,0% annoncés début mai.

Ce dernier indicateur "a montré une croissance du secteur industriel, ce qui a dopé le brut", a souligné Matt Smith.

rp



(AWP / 25.05.2012 06h21)


Commenter Le brut finit en hausse à New York: 90,66 dollars le baril


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

mercredi 16 août 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie après des estimations favorables sur l'état des stocks américains mais les inquiétudes persistantes...

mardi 15 août 2017 à 21:27

Le pétrole stagne, attentisme avant les stocks aux USA

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre mardi, les investisseurs se montrant prudents avant la publication des...

mardi 15 août 2017 à 18:09

Le pétrole recule devant un affaiblissement de la demande mo…

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens, la faiblesse de la demande mondiale et l'inquiétude d'une nouvelle augmentation...

mardi 15 août 2017 à 15:42

Le pétrole ouvre en baisse à New York, les craintes sur la L…

New York: Les cours pétroliers ont ouvert en baisse mardi à New York, poursuivant leur net recul de la veille au moment...

mardi 15 août 2017 à 12:12

Le pétrole recule un peu, la demande pourrait faiblir

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, après un recul net la veille alors que les marchés...

mardi 15 août 2017 à 07:27

Le pétrole remonte légèrement en Asie

Singapour: Les cours du pétrole peinaient à remonter la pente mardi en Asie, plombés par les craintes d'un affaiblissement de la demande...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite