Menu
RSS
A+ A A-

Asie: le brut se replie (91,25 USD) après baisse de tensions avec l'Iran

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les prix du pétrole se repliaient mercredi matin sur le marché asiatique, en raison d'espoir d'avancées dans le dossier iranien, dans un marché toujours soucieux de la crise de la dette en zone euro.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet cédait 60 cents à 91,25 dollars US dans les échanges matinaux, pour son premier jour de cotation à cette échéance. Le baril de Brent de la mer du Nord échéance juillet reculait de 62 cents à 107,79 USD.

"Le pétrole a baissé après des informations selon lesquelles l'Iran va laisser entrer sur son territoire des inspecteurs nucléaires de l'ONU", a déclaré Justin Harper, analyste chez IG Markets Singapore.

Le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) Yukiya Amano, en visite à Téhéran lundi, a annoncé mardi qu'un "accord" visant à lever les incertitudes sur la nature du programme nucléaire iranien allait être prochainement signé entre l'agence onusienne et l'Iran.

Cette annonce a été accueillie avec réserve, voire scepticisme aux Etats-Unis et surtout en Israël, qui estime que sa survie serait menacée si l'Iran devenait une puissance nucléaire.

L'Iran (gros producteur pétrolier) et six puissances mondiales se réunissent mercredi à Bagdad en quête d'une percée dans la longue crise autour du programme nucléaire iranien.

Les deux parties doivent discuter de ce programme, dont Téhéran affirme qu'il est purement pacifique, mais qu'une bonne partie de la communauté internationale considère comme une tentative dérobée de rejoindre le club fermé des puissances nucléaires.

Le marché du pétrole continue par ailleurs de suivre l'évolution de la crise de la dette dans la zone euro, où la sortie de la Grèce apparait désormais comme tout à fait plausible.

"Après s'être quelque peu apaisée à la fin de l'année dernière, la crise dans la zone euro s'est aggravée récemment et demeure la plus importante source de risques pour l'économie mondiale", a déclaré mardi Pier Carlo Padoan, l'économiste en chef de l'OCDE.

Les prix étaient également déprimés par les chiffres de l'Institut américain du pétrole faisant état d'une baisse de la demande hebdomadaire de brut aux Etats-Unis, premier consommateur mondial d'or noir. Les chiffres du département de l'Energie sont attendus pour la fin de journée.

La veille, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin, dont c'était le dernier jour de cotation, a cédé 91 cents par rapport à son niveau de clôture lundi, et a terminé à 91,66 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet, a terminé à 108,41 dollars, en baisse de 40 cents.

fah



(AWP / 23.05.2012 06h25)


Commenter Asie: le brut se replie (91,25 USD) après baisse de tensions avec l'Iran


Le pétrole en Iran


mardi 11 juillet 2017

Hydrocarbures: l'Iran espère signer 10 contrats dans les pro…

Istanbul: Dans la foulée du contrat conclu avec un consortium international mené par le français Total, l'Iran espère signer "environ dix contrats...

dimanche 02 juillet 2017

Total, premier pétrolier occidental de retour en Iran avec u…

Téhéran: Le groupe pétrolier français Total, à la tête d'un consortium international, va signer lundi à Téhéran un accord de 4,8 milliards...

lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

lundi 16 octobre 2017 à 18:31

Le pétrole monte, la production perturbée en Irak par les te…

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens alors que la production des deux principaux champs pétroliers de Kirkouk...

lundi 16 octobre 2017 à 18:07

France: les prix des carburants ont baissé la semaine derniè…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 16 octobre 2017 à 15:48

Le pétrole, porté par les tensions en Irak, ouvre en hausse …

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, porté par un regain de tensions...

lundi 16 octobre 2017 à 15:43

Kurdes: le pompage des deux principaux champs pétroliers de …

Bagdad: Le pompage dans les deux principaux champs pétroliers de Kirkouk, province où les troupes gouvernementales irakiennes ont lancé une opération aux...

lundi 16 octobre 2017 à 13:02

Ryad étudie plusieurs options pour l'introduction d'Aramco e…

Ryad: L'Arabie saoudite continue d'examiner plusieurs options pour l'introduction en Bourse d'Aramco, a déclaré samedi un porte-parole du géant pétrolier saoudien.

lundi 16 octobre 2017 à 12:51

Ordonnances: la CGT pétrole menace de grève à compter du 23 …

Paris: La CGT pétrole exige lundi "l'ouverture d'une négociation immédiate" avec le ministère du Travail, le patronat et les syndicats de la...

lundi 16 octobre 2017 à 12:36

Le pétrole monte, la tension croît au Kurdistan irakien

Londres: Les prix du pétrole étaient soutenus lundi en cours d'échanges européens par les craintes que les tensions en Irak entre le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite