Menu
RSS
A+ A A-

Le brut poursuit son recul à New York, dans un marché plus frileux

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont poursuivi leur recul jeudi à New York, atteignant un nouveau plus bas depuis novembre, dans un marché frileux, fuyant les actifs jugés moins sûrs comme l'or noir dans un contexte macroéconomique mondial préoccupant.

Le baril de WTI pour livraison en juin a abandonné 25 cents par rapport à mercredi, et terminé à 92,56 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à un nouveau plus bas depuis le 1er novembre.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet, dont c'est le premier jour de cotation en tant que contrat de référence, a terminé à 107,49 dollars, en baisse de 2,26 dollars par rapport à la clôture de mercredi pour ce contrat, et chutant à son plus bas niveau depuis le 30 décembre.

Des indicateurs économiques plus mitigés que prévu aux Etats-Unis et des inquiétudes toujours très fortes au sujet de la crise de la dette en Europe et de la situation politique grecque, ont fait changer le marché de direction en cours d'échanges après une ouverture en hausse.

"La grande préoccupation du marché actuellement, c'est l'économie. Et la plus grande partie de la communauté des investisseurs semble être en train de se tourner vers des actifs refuges et de se détacher des actifs plus risqués, y compris l'or noir", a David Bouckhout, de TD Securities.

Or, "cette séance était une séance de baisse plombée par le contexte macroéconomique, et le marché a eu des difficultés à contenir des peurs croissantes au sujet de l'Europe", a ajouté le courtier.

Alors que le chaos politique persistait en Grèce, les chiffres stables des nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis, meilleurs que prévu, n'ont pas suffi à éclipser le fait que, pour la première fois en sept mois, l'indice composite des indicateurs économiques américains a baissé en avril, de 0,1% par rapport à mars, où il avait augmenté de 0,3%.

En outre, l'activité manufacturière de la région de Philadelphie (Nord-est des Etats-Unis) s'est contractée en mai, selon le dernier relevé de la Réserve fédérale.

Les cours du WTI avaient initialement ouvert en hausse, soutenus notamment par un regain des tensions avec l'Iran, qui a répété jeudi qu'il ne renoncerait pas à ses droits en matière de nucléaire, et par un marché plus optimiste en matinée.

En outre, le brut new-yorkais avait également bénéficié en début de séance de l'annonce de l'inversion du sens "dans lequel circule le pétrole dans l'oléoduc Seaway", soit désormais du terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma, sud des Etats-Unis), vers les structures du golfe du Mexique, comme l'a noté Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

rp



(AWP / 18.05.2012 06h21)


Commenter Le brut poursuit son recul à New York, dans un marché plus frileux

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 27 février 2017 à 05:03

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient lundi en Asie, encouragés par le respect des accords de l'Opep sur la réduction de la...

vendredi 24 février 2017 à 20:41

Le pétrole finit la semaine sur la défensive

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé vendredi, l'actualité du marché se résumant à un indicateur hebdomadaire qui témoignait une...

vendredi 24 février 2017 à 18:31

Le pétrole recule avec la hausse de la production américaine

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens dans un marché qui a regagné en volatilité cette semaine, alors...

vendredi 24 février 2017 à 18:19

Shell confirme un investissement pétrolier de 300 millions U…

Buenos aires: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a confirmé son intention d'investir 300 millions de dollars pour exploiter du pétrole et du...

vendredi 24 février 2017 à 15:10

Le pétrole revient sur sa hausse de la veille à New York

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, au lendemain d'une avancée au plus haut depuis...

vendredi 24 février 2017 à 12:14

Le pétrole recule, la production américaine inquiète

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens dans un marché qui a regagné en volatilité cette semaine, alors...

vendredi 24 février 2017 à 06:53

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: L'or noir repartait vendredi matin à la baisse en Asie après avoir touché à New York son plus haut niveau depuis...

jeudi 23 février 2017 à 20:43

Le pétrole finit au plus haut depuis mi-2015 aux USA, après …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint jeudi leur plus haut niveau depuis la mi-2015 à New York, après des...

jeudi 23 février 2017 à 18:14

Le pétrole remonte, hausse moins forte qu'attendue des réser…

Londres: Les prix du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens, mais limitaient leurs gains, le Département américain ayant publié une hausse...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite