Menu
RSS
A+ A A-

Le brut accentue ses pertes en Asie à cause de la Grèce (94,31 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole, tombés lundi à des niveaux inédits depuis plusieurs mois, accentuaient leurs pertes mardi en Asie en raison de la situation toujours préoccupante en Grèce et des positions fragiles du secteur bancaire en Italie et en Espagne.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin perdait 47 cents, à 94,31 dollars US, dans les échanges matinaux. Le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance cédait 57 cents à 111,00 USD.

"Les derniers développements de la crise de la zone euro ont pesé sur les marchés des matières premières et le pétrole figure parmi les victimes les plus durement touchées", a relevé Justin Harper chez IG Markets Singapore.

"Les facteurs baissiers sont nettement plus significatifs avec les craintes de contagion à d'autres économies fragiles de la zone euro, en particulier l'Espagne et l'Italie", selon lui.

Les dirigeants des partis politiques grecs devaient se réunir mardi à Athènes pour tenter d'éviter au pays de nouvelles élections et rassurer la zone euro. Ils devaient notamment discuter d'une proposition du chef de l'Etat grec Carolos Papoulias de constituer un gouvernement de personnalités.

Si cette dernière tentative échouait, la Grèce s'acheminerait vers de nouvelles élections mi-juin, qui pourraient voir les partis opposés à l'austérité obtenir la majorité et entraîner le pays vers une possible sortie de la zone euro.

Parallèlement, la zone euro s'est un peu plus enfoncée dans la crise lundi après que l'agence de notation Moody's eut abaissé la note de 26 banques italiennes, dont les deux plus grandes du pays, UniCredit et Intesa Sanpaolo, qui contrôlent à elles deux un tiers des actifs des banques du pays.

La situation en Espagne était également au centre des préoccupations. Madrid a été forcée de concéder des taux en hausse lors d'une émission obligataire à court terme sur fond d'inquiétudes sur son secteur financier.

La dette des banques espagnoles envers la Banque centrale européenne a battu en avril le record déjà historique du mois précédent, pour atteindre 263,5 milliards d'euros.

Lundi, les cours du pétrole avaient terminé en net repli à New York, plombés par le renchérissement de la monnaie américaine qui était favorisée face à l'euro par le chaos politique en Grèce.

Le baril de référence pour livraison en juin avait perdu 1,35 dollar par rapport à vendredi dernier, clôturant à 94,78 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après être tombé à 93,63 dollars, un plus bas en séance depuis le 19 décembre.

En deux semaines, les prix du brut texan coté à New York (WTI) ont ainsi perdu quelque 10 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin avait fini à 111,57 dollars, en baisse de 69 cents par rapport à la clôture de vendredi, tombant même brièvement à 110,04 dollars, un plus bas depuis près de quatre mois.

rp



(AWP / 15.05.2012 06h32)


Commenter Le brut accentue ses pertes en Asie à cause de la Grèce (94,31 USD)


Le pétrole en Asie


mardi 26 septembre 2017

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

vendredi 22 septembre 2017

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite