Menu
RSS
A+ A A-

Le brut remonte, marché prudent après relèvement des taux chinois

prix-du-petroleLondres : Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mardi en fin d'échanges européens, le marché se ressaisissant après avoir dégringolé à la suite d'un relèvement des taux d'intérêts en Chine, et restant toujours attentif à l'évolution de la situation en Egypte.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars s'échangeait à 99,80 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 55 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 17 cents à 86,65 dollars.

Soutenus par une dépréciation du dollar face à l'euro, les cours du pétrole regagnaient à nouveau du terrain, après la dégringolade subie plus tôt mardi après l'annonce d'un relèvement de 25 points de base des taux d'intérêts par la banque centrale chinoise.

Les taux d'emprunt à un an et la rémunération des dépôts à un an ont été ainsi relevés respectivement à 6,06% et 3,0% par la Banque chinoise du peuple.

"Les prix du baril ont accru leurs pertes, et ont lourdement chuté après cette annonce surprise. Ce relèvement des taux a ajouté à la pression sur le marché du pétrole, cela soulève des inquiétudes sur le niveau de la demande chinoise", soulignait Myrto Sokou, analyste du courtier Sucden Financial.

"Alors que la Chine reviendra tout juste mercredi des vacances du Nouvel an lunaire, cela sera intéressant de surveiller comment les marchés actions et les marchés des matières premières réagiront (dans le pays) à cette mesure, la seconde hausse en un peu plus d'un mois", poursuivait-elle.

Ce nouveau resserrement monétaire en Chine intervient alors que Pékin souhaite contenir le volume des prêts accordés par les banques pour juguler l'inflation grandissante du pays et éviter une surchauffe de l'économie. Mais le marché redoute que cela n'affecte la demande énergétique de la Chine, deuxième consommateur de brut de la planète.

"En l'absence d'indicateurs américains majeurs, le regard des opérateurs se tourne vers le marché des changes et l'Egypte", où la situation reste incertaine malgré un relatif apaisement des tensions et l'amorce d'un dialogue entre le gouvernement et une partie de l'opposition, ajoutait Mme Sokou.

Les manifestations se poursuivaient mardi au Caire, au début de la troisième semaine de révolte contre le régime en place. Le président Hosni Moubarak a formé une commission constitutionnelle dans un nouveau geste vers les protestataires.

Les opérateurs attendaient par ailleurs mardi soir les estimations hebdomadaires de l'association professionnelle américaine API sur les stocks pétroliers aux Etats-Unis, avant la publication mercredi des chiffres officiels du Département américain de l'Energie (DoE).

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, le DoE devrait faire état d'un nouveau bond, de 2,3 millions de barils des réserves américaines de brut la semaine dernière, d'une hausse de 2 millions de barils des stocks d'essence, et d'un recul de 1,2 million de baril des produits distillés (dont fioul de chauffage et gazole).

rp

(AWP/08 février 2011 18h33)

Commenter Le brut remonte, marché prudent après relèvement des taux chinois


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite