Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en net repli à New York, plombé par JPMorgan Chase

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en net repli vendredi à New York, atteignant des niveaux plus vus depuis décembre, dans un marché inquiet des répercussions des pertes de courtage de la banque JPMorgan Chase, les plus lourdes depuis la crise financière de 2008.

Vers 13H20 GMT, le baril de référence pour livraison en juin perdait 1,25 dollar par rapport à jeudi, à 95,83 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le marché plie sous le poids de l'incertitude pour l'économie mondiale et de la surproduction", a expliqué Phil Flynn, analyste de PFG Best.

Les stocks de brut sont à leur plus haut niveau en 22 ans aux Etats-Unis, a ainsi souligné Matt Smith, de Summit Energy (groupe Schneider Electric), rappelant les conclusions du rapport hebdomadaire des autorités américaines de l'Energie, publié mercredi.

En outre, les opérateurs sont désormais suspendus à l'Europe, "entre la France, la Grèce et l'Espagne", a dit M. Smith, parlant "d'un ensemble de risques" qui handicapent le marché.

Mais "au-delà des doutes pour l'économie mondiale", entre la crise européenne de la dette et le ralentissement de la croissance chinoise, les opérateurs "s'inquiètent des pertes de deux milliards de dollars de JPMorgan", a remarqué M. Flynn.

La banque américaine a enregistré sur les six dernières semaines une perte de 2 milliards de dollars dans le courtage, qui pourrait grossir à cause de son exposition aux dérivés de crédit.

"C'est la plus lourde perte subie par une banque depuis la crise (des subprimes) de 2008", a souligné Phil Flynn. "Cela entraîne le retour de craintes pour l'exposition des banques: JPMorgan est censée être immunisée" contre de telles pertes.

Dans ce contexte, "le marché a peur que cela entraîne une réduction des liquidités disponibles", ce qui engendrerait un ralentissement de la demande en or noir, a-t-il dit.

cha



(AWP / 11.05.2012 15h58)


Commenter Le brut ouvre en net repli à New York, plombé par JPMorgan Chase


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 24 juillet 2017 à 18:15

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite rassure

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en fin d'échanges européens après que l'Opep et de ses partenaires se sont rencontrés pour...

lundi 24 juillet 2017 à 16:18

Pétrole: les pays producteurs cherchent à accentuer leur bai…

Saint-Pétersbourg: Les principaux pays exportateurs de pétrole, réunis lundi, ont affiché leur volonté d'accentuer la réduction de leur offre en l'appliquant plus...

lundi 24 juillet 2017 à 16:09

France: les prix des carburants poursuivent leur hausse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

lundi 24 juillet 2017 à 15:28

Le pétrole ouvre en hausse à New York après une promesse de …

New York: Les cours du pétrole progressaient à l'ouverture à New York lundi, l'Arabie saoudite ayant assuré vouloir limiter ses exportations à...

lundi 24 juillet 2017 à 14:36

Pétrole: l'Arabie saoudite accentue sa réduction de l'offre

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite a promis lundi d'accentuer ses efforts de réduction de l'offre de pétrole et pressé les autres pays exportateurs, réunis...

lundi 24 juillet 2017 à 12:58

Le pétrole remonte, l'Arabie Saoudite limite ses exportation…

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement lundi en cours d'échanges européens, l'Arabie saoudite ayant déclaré vouloir limiter ses exportations après la...

lundi 24 juillet 2017 à 05:56

Le pétrole en légère hausse en Asie

Singapour: Les cours du brut étaient orientés en légère hausse lundi, avant la réunion ministérielle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

lundi 24 juillet 2017 à 05:07

Pétrole: croissance économique ralentie au Moyen-Orient

Dubaï: La croissance économique au Moyen-Orient et en Afrique du nord est en passe de connaître un ralentissement considérable cette année alors...

vendredi 21 juillet 2017 à 20:58

Le pétrole termine en nette baisse, marché tourné vers l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont signé une nette baisse vendredi, perdant le terrain gagné la veille sur fond d'inquiétudes...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite