Menu
RSS
A+ A A-

Le brut tente un rebond à New York

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en légère hausse jeudi à New York, rebondissant à la suite d'un indicateur satisfaisant sur l'emploi aux Etats-Unis dans un marché toujours rivé sur la situation en Europe.

Vers 13H30 GMT/15h30 HEC, le baril de "light sweet crude" pour livraison en juin gagnait 61 cents par rapport à mercredi, à 97,42 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"On monte un peu aujourd'hui, après la consolidation d'hier et les baisses des derniers jours, grâce aux chiffres sur les nouvelles inscriptions au chômage qui ont été fidèles aux attentes", a commenté Tom Bentz, de BNP Paribas.

Les nouvelles inscriptions au chômage ont en effet baissé aux Etats-Unis pour la deuxième semaine d'affilée, selon des chiffres publiés jeudi à Washington par le département du Travail.

Le ministère a indiqué que 367'000 demandes d'allocations de chômage avaient été déposées dans le pays du 29 avril au 5 mai, soit 0,3% de moins que la semaine précédente et un peu plus que le pensaient les analystes dont la prévision médiane donnait son indicateur à 365'000 nouveaux chômeurs.

"Le marché semble aimer ces chiffres" ce qui "permet de prendre une respiration après l'inquiétude pour la situation en Europe, suite aux élections du week-end" en Grèce et en France, a noté M. Bentz.

Le marché pétrolier "tente de rebondir après un repli pendant six jours d'affilée, la plus longue baisse depuis 2010", a souligné Matt Smith, de Summit Energy (groupe Schneider Electric).

Les opérateurs relevaient toutefois que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a maintenu jeudi quasiment au même niveau sa prévision de demande de brut mondiale pour 2012, toujours inquiète pour la zone euro mais rassurée par les bonnes performances de l'économie américaine.

Dans son rapport mensuel, l'Opep a évalué à 88,67 millions de barils par jour (mbj) la demande de brut pour 2012, contre 88,64 mbj il y a un mois.

"Etant donné la stabilisation de l'économie américaine et la fermeture des centrales nucléaires japonaises, la demande mondiale de pétrole a - du moins à court terme - arrêté sa tendance négative et montre un peu de croissance", a expliqué le cartel dans son rapport.

Si Commerzbank dit s'attendre à ce que le baril rebondisse rapidement au-delà de 100 dollars le baril, Matt Smith, plus prudent, a souligné que le cartel a fait état d'une offre supérieure à la demande, ce qui pourrait présager d'une baisse des cours.

rp



(AWP / 10.05.2012 15h37)


Commenter Le brut tente un rebond à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite