Menu
RSS

Le brut finit en baisse à New York, plombé par la hausse du dollar

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont reculé une nouvelle fois mardi à New York, plombés par un renforcement du dollar face à l'euro, alors que les marchés s'inquiétaient de la situation politique et financière en Europe.

Le baril de "light sweet crude" pour livraison en juin a fini en baisse de 93 cents par rapport à lundi, à 97,01 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), un record de faiblesse depuis le 2 février.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin a cédé 43 cents par rapport à la veille, à 112,73 dollars au cours des échanges électroniques.

"Le mouvement de vente de la veille s'est poursuivi dans la matinée, à la faveur d'un dollar plus fort, et dans le sillage des marchés des actions en baisse" du fait d'inquiétudes macroéconomiques, particulièrement en Europe, a commenté David Bouckhout, de TD Securities.

En effet, les différents marchés étaient de plus en plus nerveux à l'égard de la situation politique en Grèce, deux jours après la tenue d'élections législatives qui ont laminé les deux partis gouvernementaux sortant, pro-euro et ayant accepté de signer le programme d'assainissement de l'économie grecque.

Mardi, la Grèce était ainsi bien en peine d'obtenir une majorité, de gauche ou de droite, et de former un gouvernement, ce qui faisait craindre le pire aux investisseurs pour l'avenir du pays, alors que l'aide internationale est conditionnée à des mesures d'austérité.

Ces incertitudes politiques, en plus de peser sur les perspectives de demande européenne de pétrole, poussaient les investisseurs à se tourner vers des valeurs qu'ils jugent plus sûres, comme le dollar et le yen, et à rester à l'écart d'investissements à risques comme les matières premières.

La devise américaine évoluait à des plus hauts niveaux depuis plus de trois mois face à l'euro, ce qui rendait moins attractifs les achats de matières premières libellées en dollar, comme l'or noir, pour les investisseurs munis d'autres devises.

En outre, "du côté de l'offre, on voit davantage de pétrole dans le monde", a noté Andy Lipow, de Lipow Oil Associates, les courtiers attendant avec une certaine nervosité les nouveaux chiffres hebdomadaires des stocks de brut aux Etats-Unis qui seront publiés mercredi par le Département américain de l'Energie (DoE). Ces réserves sont actuellement à leur plus haut depuis septembre 1990.

Autre source de pression sur les cours, le ministre saoudien du Pétrole, Ali al-Naimi, a estimé lors d'un déplacement au Japon mardi que les prix actuels étaient trop élevés et répété que son pays se tenait prêt à utiliser sa capacité excédentaire de production pour fournir le marché.

Récemment, M. Naimi avait déclaré que les prix élevés du pétrole étaient mauvais pour tout le monde, pays développés, émergents, pauvres ou producteurs.

"Mais cela n'a pas eu autant d'impact que ce que l'on aurait pu attendre", a souligné M. Bouckhout.

rp



(AWP / 09.05.2012 06h21)


Commenter Le brut finit en baisse à New York, plombé par la hausse du dollar

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 27 avril 2017 à 20:53

Le pétrole en nette baisse, retour annoncé de la production …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement reculé jeudi à New York, le marché souffrant toujours de l'abondance de l'offre...

jeudi 27 avril 2017 à 18:27

Maurel et Prom: ventes 1T en hausse de 57% grâce au rebond d…

Paris: La compagnie pétrolière française Maurel et Prom a vu son chiffre d'affaires bondir de 57% au premier trimestre, à 90 millions...

jeudi 27 avril 2017 à 18:26

Le pétrole recule toujours, l'Opep ne parvient pas à rassure…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché persuadé que les efforts de l'Opep pour rééquilibrer...

jeudi 27 avril 2017 à 18:25

Libye: la production va reprendre sur un important champ pét…

Paris: La production va pouvoir reprendre sur le champ d'al-Sharara, dans le sud-ouest de la Libye, suite à un "accord" entre les...

jeudi 27 avril 2017 à 15:43

Le pétrole ouvre en nette baisse à New York, les inquiétudes…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en nette baisse jeudi à New York, les inquiétudes concernant une offre trop abondante...

jeudi 27 avril 2017 à 14:52

Pétrole: le secrétaire général de l'Opep "confiant…

Paris: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammad Sanusi Barkindo, s'est dit "confiant" jeudi de l'avancée des discussions entre les pays producteurs membres...

jeudi 27 avril 2017 à 14:21

Chine: BP vend ses parts dans une société pétrochimique pour…

Londres: Le groupe pétrolier britannique BP a annoncé jeudi avoir trouvé un accord pour céder sa participation de 50% dans une importante...

jeudi 27 avril 2017 à 13:18

Pétrole: le marché se rééquilibre grâce à l'accord de réduct…

Istanbul: Le ministre de l'Energie du Qatar, Mohamed Saleh al-Sada, a estimé jeudi que le marché pétrolier avait amorcé un "rééquilibrage" favorisé...

jeudi 27 avril 2017 à 12:32

Le pétrole recule face à la hausse de la production américai…

Londres: Les prix du pétrole courbaient l'échine jeudi en cours d'échanges européens, la santé de fer de la production américaine qui devrait...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite