Menu
RSS
A+ A A-

Le brut se replie après le relèvement des taux en Chine

prix-du-petroleLondres : Les cours du pétrole se repliaient mardi en cours d'échanges européens, dans un marché quelque peu rassuré par l'apaisement des tensions en Egypte et inquiet du relèvement des taux d'intérêts en Chine, propre à affecter la consommation énergétique du géant asiatique.

Vers 11h00 GMT (12h00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars s'échangeait à 98,22 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, chutant de 1,03 dollar par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques du New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance lâchait 1,20 dollar à 86,28 dollars.

Le cours du pétrole avait évolué en petite hausse à Londres en début d'échanges européens, alors que les tensions en Egypte, qui l'avait porté la semaine dernière au-delà des 100 dollars, semblaient s'apaiser, le pouvoir ayant entamé des discussions avec l'opposition.

Les prix ont cependant rapidement effacé leurs gains, se repliant brusquement après l'annonce par la banque centrale chinoise d'un relèvement de 25 points de base de ses taux d'intérêt.

Les taux d'emprunt à un an et la rémunération des dépôts à un an ont été ainsi relevés respectivement à 6,06% et 3,0%.

Cette mesure intervient alors que les autorités chinoises veulent contenir le volume des prêts accordés par les banques et maîtriser l'inflation grandissante dans le pays, mais les opérateurs redoutent qu'elle n'affecte la demande énergétique de la Chine, deuxième consommateur de brut de la planète.

Dans un contexte d'accélération de la hausse des prix, qui a atteint 5,1% sur un an en novembre et 4,6% en décembre, la Banque populaire de Chine avait déjà relevé deux fois ses taux de référence durant le 4e trimestre 2010 et augmenté à plusieurs reprises les taux de réserves obligatoires des banques.

"Les investisseurs sont accourus en janvier (vers le marché du pétrole), poussés par une combinaison idéale d'un regain de tensions géopolitiques, d'une demande physique toujours robuste, d'une dépréciation du dollar, de meilleurs indicateurs économiques et d'un hiver plus rigoureux que d'ordinaire", rappelait Andrey Kryuchenkov, de VTB Capital.

"Mais maintenant, tous ces facteurs ont à peu près disparu. Les stocks sont relativement confortables, alors que les raffineries rentrent désormais dans une période traditionnelle de maintenance, février étant historiquement un mois plutôt inactif sur le marché du pétrole", soulignait-il.

cha

(AWP/08 février 2011 12h38)

Commenter Le brut se replie après le relèvement des taux en Chine


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 12:27

Le pétrole recule de son plus haut en deux ans à Londres

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur bond de la veille provoqué par...

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite