Menu
RSS
A+ A A-

Asie: en baisse après les élections en Europe et l'emploi US (96,57 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole ont continué de baisser lundi matin en Asie, après les élections en France et en Grèce qui font craindre un abandon des mesures d'austérité, et dans le sillage des mauvais chiffres pour l'emploi aux Etats-Unis.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin restait sous le seuil des 100 dollars US la baril, qu'il avait franchi vendredi. Il perdait 1,92 USD à 96,57 USD dans les échanges matinaux.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin reculait de 1,48 USD à 111,70 USD.

"Les cours du pétrole se replient fortement car les résultats des élections soulèvent des inquiétudes sur la capacité de la zone euro à combattre la crise", a déclaré Nick Trevethan, analyste chez ANZ Research.

"Il y a l'inquiétude sur un rejet de l'austérité et sur une récession dans la zone euro", a-t-il ajouté.

En France, François Hollande est devenu dimanche le premier président socialiste depuis 17 ans lors d'un vote-sanction contre le sortant conservateur Nicolas Sarkozy. Il a appelé de ses voeux une réorientation de la politique européenne, plus orientée vers la croissance et moins vers l'austérité.

En Grèce, point de départ de la crise budgétaire qui a semé la panique, l'austérité menée depuis deux ans sous la pression des bailleurs de fonds internationaux du pays a été massivement censurée par les électeurs qui ont laminé les deux partis pro-européens tenants de la rigueur.

Sur les cendres du bipartisme à la grecque, les partis opposés à un accroissement de l'austérité ont raflé, de la gauche radicale aux néo-nazis, la moitié des sièges au parlement.

Le marché continuait par ailleurs d'être déprimé par les très mauvais chiffres sur l'emploi aux Etats-Unis, premier consommateur au monde d'or noir.

Le taux de chômage a baissé de 0,1 point de 8,2% à 8,1% en mars mais ce chiffre reflétait surtout pour les analystes la baisse de la population active. L'économie américaine n'a créé que 115.000 emplois de plus qu'elle n'en a détruit en avril, contre 162.000 créations d'emploi nettes attendues.

Le pétrole avait déjà décroché vendredi.

Le baril de "light sweet crude" pour livraison en juin avait plongé de 4,05 dollars par rapport à jeudi, à 98,49 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à son plus bas depuis le 6 février.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin a fini à 113,18 dollars en baisse de 2,90 dollars, et à son plus bas en clôture depuis le 2 février, où il avait terminé à 112,25 dollars.

fah



(AWP / 07.05.2012 06h25)


Commenter Asie: en baisse après les élections en Europe et l'emploi US (96,57 USD)


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:13

Le pétrole en berne, la situation s'apaise en Irak

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau vendredi en cours d'échanges européens alors que les Kurdes irakiens indépendantistes ont ouvert le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite