Menu
RSS
A+ A A-

Asie: le brut rebondit après une forte baisse des cours à New York

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole rebondissaient vendredi en Asie sans toutefois récupérer les fortes pertes enregistrées la veille à New York dans un marché en attente des chiffres sur l'emploi en avril aux Etats-Unis, le premier pays consommateur de brut.

Après avoir reculé de près de trois dollars jeudi, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin s'appréciait de 13 cents à 102,67 dollars US dans les échanges matinaux. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin gagnait 17 cents à 116,25 USD.

Les marchés ont violemment réagi jeudi au ralentissement de la hausse de l'activité dans les services aux Etats-Unis pour le deuxième mois de suite en avril, selon l'indice des directeurs d'achats de ce secteur publié jeudi par l'association professionnelle ISM.

L'ISM "non-manufacturier" a reculé de 2,5 points par rapport à mars pour s'établir à 53,5%, son niveau le plus bas depuis le début de l'année. Les analystes tablaient sur un recul moins fort de l'indice dans la mesure où leur prévision médiane le donnait à 55,5%.

"La croissance plus lente que prévue du secteur massif des services aux Etats-Unis à pesé sur les marchés alors que les investisseurs attendent les chiffres d'avril sur l'emploi aux Etats-Unis" à paraître ce vendredi, selon les analystes de Phillip Futures.

L'attente de ce rapport mensuel, considéré comme un baromètre crucial pour évaluer la vigueur de la reprise de la première économie mondiale, a éclipsé d'autres indicateurs tels que les inscriptions hebdomadaires au chômage, qui ont davantage reculé que prévu après trois semaines consécutives de hausse.

Par ailleurs, une augmentation plus forte qu'attendu des réserves américaines de brut, de 2,8 millions de barils, lors de la semaine achevée le 27 avril, ont continué à ébranler le marché.

Les cours reflétaient enfin les déclarations du secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) selon qui les pays pétroliers souhaitent que les prix reviennent à des niveaux soutenables pour les pays consommateurs.

"Nous ne sommes pas satisfaits des prix actuels. Nous devons ramener les prix à un niveau qui convienne à la fois aux consommateurs et aux producteurs", a déclaré Abdallah El Badri. "Il y a énormément de pétrole sur le marché, et nous nous efforçons de faire baisser les prix", a-t-il ajouté.

Jeudi, le baril de "light sweet crude" pour livraison en juin a fini en baisse de 2,68 dollars par rapport à mercredi, à 102,54 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin avait fini à 116,08 dollars, perdant 2,12 dollars.

rp



(AWP / 04.05.2012 06h25)


Commenter Asie: le brut rebondit après une forte baisse des cours à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:13

Le pétrole en berne, la situation s'apaise en Irak

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau vendredi en cours d'échanges européens alors que les Kurdes irakiens indépendantistes ont ouvert le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite