Menu
RSS
A+ A A-

Le brut baisse alors que la situation semble s'apaiser en Egypte

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole ont nettement baissé lundi à New York, alors que la situation semblait se stabiliser en Egypte, où le pouvoir a entamé des discussions avec l'opposition.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mars a terminé à 87,48 dollars, en recul de 1,55 dollar par rapport à vendredi.

Il avait déjà perdu quasiment la même somme vendredi.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a perdu 58 cents à 99,25 dollars.

"Certaines des inquiétudes concernant l'Egypte sont maintenant considérées comme en partie résolues", a commenté Adam Sieminski, de la Deutsche Bank. "Le fait que la situation ne se détériore pas rend le marché du brut moins risqué."

"Le facteur +risque+ quitte le marché", a-t-il observé.

Au 14e jour de la révolte contre le pouvoir en Egypte, le président Hosni Moubarak a promis lundi une hausse de 15% des salaires des fonctionnaires et des retraites.

Ces annonces interviennent au lendemain d'une "séance de dialogue national" entre pouvoir et opposition, auquel les Frères musulmans, première force d'opposition mais bête noire du régime, se sont joints. C'était la première fois en un demi-siècle que le pouvoir et la confrérie discutaient publiquement.

Et si des milliers de manifestants restaient lundi dans les rues au Caire, la vie semblait y reprendre son cours, avec la réouverture des magasins et des routes.

"Même si la situation en Egypte est loin d'être résolue, un léger apaisement des tensions concernant la région a contribué à calmer le marché", ont indiqué les analystes de Barclays Capital.

L'Egypte n'est pas un gros producteur de brut, mais le marché pétrolier craint surtout des perturbations dans les acheminements des hydrocarbures pompés au Proche-Orient si la situation s'envenime, ou s'étend à des pays voisins.

Le pays abrite deux voies stratégiques acheminant le pétrole du Proche-Orient de la mer Rouge à la Méditerranée: le canal de Suez et l'oléoduc Suez-Méditerranée (Sumed).

Moins inquiets d'un embrasement immédiat au Proche-Orient, les opérateurs recommencent à prendre en compte la surabondance des stocks pétroliers aux Etats-Unis, qui plombent les cours sur le marché new-yorkais.

Le terminal de Cushing (Oklahoma, sud), principal centre de stockage de brut du pays, "est très plein", a souligné Adam Sieminski.

Et "si quelque chose se passait en Egypte" et perturbait les approvisionnements, "cela affecterait davantage le Brent" que le marché new-yorkais, a-t-il ajouté.

Le marché européen est en effet le premier concerné par les hydrocarbures qui transitent par le canal de Suez.

"Il nous semble que cette semaine va être caractérisée par un recul des prix du brut les jours où aucune nouvelle tension n'apparaît, ou lorsque le marché perçoit des progrès sur le front politique", ont avancé les analystes de JPMorgan.

rp

(AWP/08 février 2011 06h20)

Commenter Le brut baisse alors que la situation semble s'apaiser en Egypte


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite