Menu
RSS
A+ A A-

Ouverture attentiste, baril autour de 100 dollars

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole baissaient lundi à l'ouverture à New York, mais se stabilisaient autour des 100 dollars le baril à Londres alors que le marché se montrait attentiste face à la situation en Egypte.

Vers 14h10, sur New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mars s'échangeait à 88,51 dollars, en recul de 52 cents par rapport à vendredi.

A Londres en revanche, le baril de Brent de la mer du Nord s'échangeait à 99,85 dollars (+2 cents), oscillant autour du seuil des 100 dollars, franchis la semaine dernière pour la première fois depuis octobre 2008.

"Le marché est toujours inquiet de la situation au Proche-Orient", a relevé Phil Flynn, de PFG Best. "Mais les inquiétudes concernant l'économie persistent également".

Au 14e jour de la révolte contre le président Hosni Moubarak, les manifestants maintenaient la pression. Un dialogue politique national a été engagé dimanche, mais les premières offres ont été jugées insuffisantes par la première force d'opposition, les Frères musulmans.

L'Egypte n'est pas un gros producteur de brut, mais le marché pétrolier craint surtout des perturbations dans les acheminements des hydrocarbures pompés au Proche-Orient si la situation s'envenime ou s'étend à ses pays voisins.

Le pays abrite deux voies stratégiques acheminant le pétrole du Proche-Orient, de la mer Rouge à la Méditerranée: le canal de Suez et l'oléoduc Suez-Méditerranée (Sumed).

"Même si la situation en Egypte est loin d'être résolue, un léger apaisement des tensions concernant la région a contribué à calmer le marché", ont indiqué les analystes de Barclays Capital.

Moins inquiets d'un embrasement immédiat au Proche-Orient, les opérateurs recommencent à prendre en compte la surabondance des stocks pétroliers aux Etats-Unis, qui plombent les cours sur le marché new-yorkais.

Autre facteur négatif pour les cours lundi, le dollar se renforçait légèrement, écornant l'attractivité du brut pour les acheteurs munis d'autres devises.

cha

(AWP/07 février 2011 15h40)

Commenter Ouverture attentiste, baril autour de 100 dollars


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 24 juillet 2017 à 05:56

Le pétrole en légère hausse en Asie

Singapour: Les cours du brut étaient orientés en légère hausse lundi, avant la réunion ministérielle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

lundi 24 juillet 2017 à 05:07

Pétrole: croissance économique ralentie au Moyen-Orient

dubaï: La croissance économique au Moyen-Orient et en Afrique du nord est en passe de connaître un ralentissement considérable cette année alors...

vendredi 21 juillet 2017 à 20:58

Le pétrole termine en nette baisse, marché tourné vers l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont signé une nette baisse vendredi, perdant le terrain gagné la veille sur fond d'inquiétudes...

vendredi 21 juillet 2017 à 18:34

Le pétrole baisse dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole baissaient vendredi en fin d'échanges européens, les investisseurs optant pour la prudence avant l'annonce du décompte hebdomadaire...

vendredi 21 juillet 2017 à 15:25

Le pétrole ouvre en baisse à New York, la production de l'Op…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, souffrant d'inquiétudes sur le niveau de production de...

vendredi 21 juillet 2017 à 13:32

Nigeria: l'ex-ministre du Pétrole embourbée dans les affaire…

Lagos: Les affaires judiciaires s'accumulent autour de l'ex-ministre du Pétrole du Nigeria, donnant une idée de l'ampleur de la corruption au sein...

vendredi 21 juillet 2017 à 12:11

Le pétrole monte un peu avant les réunions de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient quelque peu vendredi en cours d'échanges européens, sur fond de spéculations avant des réunions des pays...

vendredi 21 juillet 2017 à 06:46

Les cours du pétrole sans direction en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction claire vendredi matin en Asie, les investisseurs tentant de comprendre les implications d'un recul...

jeudi 20 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole termine en baisse, hésitations avant l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, marquant le pas au lendemain d'une bonne séance et sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite