Menu
RSS
A+ A A-

Le brut finit en hausse à New York, dans un marché plus optimiste

prix-du-petrole (reprise de vendredi soir)</p(reprise de vendredi soir):

(reprise de vendredi soir)


New York - Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi à New York, dans un marché plus optimiste pour la demande en brut après la diffusion d'un bon indicateur en Allemagne et des résultats d'entreprises encourageants aux Etats-Unis.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai, dont c'était le dernier jour de cotation, a pris 78 cents par rapport à la clôture de jeudi, à 103,05 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin a fini à 118,76 dollars, en hausse de 76 cents par rapport à la clôture de jeudi.

"Après avoir glissé au cours de la semaine", le WTI et le Brent se sont ressaisis "grâce à un bon indicateur en Allemagne qui a insufflé un élan d'optimisme au marché du brut tandis qu'une salve de résultats de société aux Etats-Unis dopait les autres marchés", a résumé Matt Smith, de Summit Energy (Schneider Electric).

En outre, dans le sillage de la publication de ce chiffre, l'euro reprenait du terrain face au dollar, ce qui soutenait encore davantage les cours du brut.

En effet, un billet vert plus faible rend les achats d'actifs libellés en dollars, tels que le brut, plus attractifs pour les acheteurs munis d'autres devises.

Par ailleurs, les investisseurs ont surveillé de près une réunion à Washington entre les ministres des Finances des pays riches et émergents du G20 au sujet de l'augmentation des ressources financières du Fonds monétaire international.

Les dirigeants se sont finalement engagés dans l'après-midi, peu après la clôture du WTI, à mettre à la disposition de l'institution internationale la somme de 430 milliards de dollars.

Cependant, à plus long terme, "cet environnement économique n'est pas assez solide pour soutenir le brut", a estimé James Williams, de WTRG Economics.

En effet, comme l'a illustré une semaine plutôt terne sur les marchés pétroliers, les cours étaient menacés par des perspectives moroses pour la consommation mondiale, les opérateurs s'inquiétant toujours d'un excédent trop net de la production mondiale malgré des craintes d'une aggravation des tensions géopolitiques au Moyen-Orient.

"Etant donné que la demande mondiale est modeste, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) produit désormais davantage qu'il n'est nécessaire, ce qui aboutira probablement à gonfler encore plus les stocks mondiaux", contribuant ainsi à peser sur les cours, ont ainsi observé les analystes de Commerzbank.

rp



(AWP / 23.04.2012 06h21)


Commenter Le brut finit en hausse à New York, dans un marché plus optimiste


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite