Menu
RSS

Le baril de brut finit la semaine sous 100 dollars à Londres

prix-du-petrolereprise de vendredi soir:readmore>

New York - Les prix du pétrole se sont nettement repliés vendredi, le baril revenant sous 90 dollars à New York et sous 100 dollars à Londres, alors que les opérateurs spéculaient sur un départ du président égyptien Hosni Moubarak.

Sur New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mars a terminé à 89,03 dollars, en baisse de 1,51 dollar par rapport à la veille.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a abandonné 1,93 dollar à 99,83 dollars.

Il avait passé la barre des 100 dollars lundi pour la première fois depuis octobre 2008.

Les cours, en hausse en début de séance, ont brusquement décroché en raison de "rumeurs indiquant que M. Moubarak allait quitter l'Egypte", a observé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

"Si cela se produisait, on pourrait s'attendre à voir la tension retomber", a-t-il expliqué. "Cela ferait diminuer le risque de perturbation des approvisionnements".

Le pays n'est pas un gros producteur de brut, mais le pays abrite deux voies stratégiques acheminant le pétrole du Moyen-Orient, de la mer Rouge à la Méditerranée: le canal de Suez et l'oléoduc Suez-Méditerranée (Sumed).

Ces rumeurs ont parcouru le marché pétrolier alors que de nouvelles manifestations massives avaient lieu dans le pays, et que la pression internationale en faveur de changements politiques s'intensifiaient.

Selon l'ONU, la révolte a fait au moins 300 morts en onze jours.

"La chute des prix du brut est intervenue au moment où circulaient des rumeurs indiquant que M. Moubarak allait démissionner", a rapporté de son côté Rich Ilczyszyn, de la maison de courtage Lind-Waldock.

"Je ne vois pas en quoi cette nouvelle est négative pour les prix du pétrole, mais c'est la seule raison. Ce n'est pas la Bourse, ce n'est pas le dollar", a estimé l'analyste. "Peut être que l'idée, c'est qu'une solution va être trouvée plus rapidement".

"Pour moi, l'incertitude, c'est ne pas savoir qui va diriger le pays", a-t-il ajouté.

En début de séance, les cours s'étaient maintenus dans le vert, montrant peu de réaction aux statistiques officielles du chômage aux Etats-Unis, où "chacun trouve des bonnes ou mauvaises nouvelles", a estimé Andy Lipow.

Le taux de chômage est tombé à 9,0% en janvier, son plus bas niveau depuis avril 2009, mais ce recul s'explique en partie par des facteurs statistiques.

De leur côté, les créations d'emplois (36'000) ont été quatre fois moins importantes qu'anticipé par les économistes, mais la rudesse de l'hiver dans une grande partie du pays a ralenti le marché du travail.

rp

(AWP/07 février 2011 06h21)

Commenter Le baril de brut finit la semaine sous 100 dollars à Londres

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 23 mai 2017 à 21:30

Trump veut réduire de moitié les réserves stratégiques de pé…

New York: La Maison Blanche a fait part mardi dans son projet de budget de son intention de réduire de moitié les...

mardi 23 mai 2017 à 20:54

Le pétrole termine en légère hausse, attentisme sur l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse mardi, les investisseurs se montrant attentistes à deux jours d'une...

mardi 23 mai 2017 à 18:12

Le pétrole monte un peu dans un marché hésitant avant l'Opep

Londres: Les cours du pétrole montaient un peu mardi en fin d'échanges européens, sur un marché hésitant à deux jours d'une réunion...

mardi 23 mai 2017 à 16:51

Pétrole: l'Opep vise à prolonger son accord de neuf mois, se…

Vienne: L'Opep et ses partenaires, toujours en quête d'une remontée durable des cours du brut, vont chercher à reconduire leurs limitations de...

mardi 23 mai 2017 à 15:20

Le pétrole hésitant à New York, l'Opep scrutée

New York: Les cours du pétrole évoluaient proche de l'équilibre mardi à New York peu après l'ouverture, les investisseurs hésitant au gré...

mardi 23 mai 2017 à 12:51

Le pétrole baisse un peu, prudence en attendant l'Opep

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mardi en cours d'échanges européens, dans un marché reprenant son souffle après des sommets...

mardi 23 mai 2017 à 09:05

Noyée dans le schiste américain, l'Opep s'apprête à renouvel…

Londres: L'Opep et ses partenaires pourraient renouveler leurs limitations de production de pétrole au moins jusqu'à la fin 2017 lors de réunions...

mardi 23 mai 2017 à 06:13

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse en Asie mardi, plombés par les informations selon lesquelles les Etats-Unis veulent...

lundi 22 mai 2017 à 21:02

France: les carburants en légère hausse la semaine dernière

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises se sont légèrement redressés la semaine dernière, après trois semaines consécutives de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite