Menu
RSS
A+ A A-

Le baril de brut finit la semaine sous 100 dollars à Londres

prix-du-petrolereprise de vendredi soir:readmore>

New York - Les prix du pétrole se sont nettement repliés vendredi, le baril revenant sous 90 dollars à New York et sous 100 dollars à Londres, alors que les opérateurs spéculaient sur un départ du président égyptien Hosni Moubarak.

Sur New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mars a terminé à 89,03 dollars, en baisse de 1,51 dollar par rapport à la veille.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a abandonné 1,93 dollar à 99,83 dollars.

Il avait passé la barre des 100 dollars lundi pour la première fois depuis octobre 2008.

Les cours, en hausse en début de séance, ont brusquement décroché en raison de "rumeurs indiquant que M. Moubarak allait quitter l'Egypte", a observé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

"Si cela se produisait, on pourrait s'attendre à voir la tension retomber", a-t-il expliqué. "Cela ferait diminuer le risque de perturbation des approvisionnements".

Le pays n'est pas un gros producteur de brut, mais le pays abrite deux voies stratégiques acheminant le pétrole du Moyen-Orient, de la mer Rouge à la Méditerranée: le canal de Suez et l'oléoduc Suez-Méditerranée (Sumed).

Ces rumeurs ont parcouru le marché pétrolier alors que de nouvelles manifestations massives avaient lieu dans le pays, et que la pression internationale en faveur de changements politiques s'intensifiaient.

Selon l'ONU, la révolte a fait au moins 300 morts en onze jours.

"La chute des prix du brut est intervenue au moment où circulaient des rumeurs indiquant que M. Moubarak allait démissionner", a rapporté de son côté Rich Ilczyszyn, de la maison de courtage Lind-Waldock.

"Je ne vois pas en quoi cette nouvelle est négative pour les prix du pétrole, mais c'est la seule raison. Ce n'est pas la Bourse, ce n'est pas le dollar", a estimé l'analyste. "Peut être que l'idée, c'est qu'une solution va être trouvée plus rapidement".

"Pour moi, l'incertitude, c'est ne pas savoir qui va diriger le pays", a-t-il ajouté.

En début de séance, les cours s'étaient maintenus dans le vert, montrant peu de réaction aux statistiques officielles du chômage aux Etats-Unis, où "chacun trouve des bonnes ou mauvaises nouvelles", a estimé Andy Lipow.

Le taux de chômage est tombé à 9,0% en janvier, son plus bas niveau depuis avril 2009, mais ce recul s'explique en partie par des facteurs statistiques.

De leur côté, les créations d'emplois (36'000) ont été quatre fois moins importantes qu'anticipé par les économistes, mais la rudesse de l'hiver dans une grande partie du pays a ralenti le marché du travail.

rp

(AWP/07 février 2011 06h21)

Commenter Le baril de brut finit la semaine sous 100 dollars à Londres

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 27 février 2017 à 05:03

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient lundi en Asie, encouragés par le respect des accords de l'Opep sur la réduction de la...

vendredi 24 février 2017 à 20:41

Le pétrole finit la semaine sur la défensive

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé vendredi, l'actualité du marché se résumant à un indicateur hebdomadaire qui témoignait une...

vendredi 24 février 2017 à 18:31

Le pétrole recule avec la hausse de la production américaine

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens dans un marché qui a regagné en volatilité cette semaine, alors...

vendredi 24 février 2017 à 18:19

Shell confirme un investissement pétrolier de 300 millions U…

Buenos aires: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a confirmé son intention d'investir 300 millions de dollars pour exploiter du pétrole et du...

vendredi 24 février 2017 à 15:10

Le pétrole revient sur sa hausse de la veille à New York

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, au lendemain d'une avancée au plus haut depuis...

vendredi 24 février 2017 à 12:14

Le pétrole recule, la production américaine inquiète

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens dans un marché qui a regagné en volatilité cette semaine, alors...

vendredi 24 février 2017 à 06:53

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: L'or noir repartait vendredi matin à la baisse en Asie après avoir touché à New York son plus haut niveau depuis...

jeudi 23 février 2017 à 20:43

Le pétrole finit au plus haut depuis mi-2015 aux USA, après …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint jeudi leur plus haut niveau depuis la mi-2015 à New York, après des...

jeudi 23 février 2017 à 18:14

Le pétrole remonte, hausse moins forte qu'attendue des réser…

Londres: Les prix du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens, mais limitaient leurs gains, le Département américain ayant publié une hausse...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite