Menu
RSS
A+ A A-

Le baril de brut finit la semaine sous 100 dollars à Londres

prix-du-petrolereprise de vendredi soir:readmore>

New York - Les prix du pétrole se sont nettement repliés vendredi, le baril revenant sous 90 dollars à New York et sous 100 dollars à Londres, alors que les opérateurs spéculaient sur un départ du président égyptien Hosni Moubarak.

Sur New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mars a terminé à 89,03 dollars, en baisse de 1,51 dollar par rapport à la veille.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a abandonné 1,93 dollar à 99,83 dollars.

Il avait passé la barre des 100 dollars lundi pour la première fois depuis octobre 2008.

Les cours, en hausse en début de séance, ont brusquement décroché en raison de "rumeurs indiquant que M. Moubarak allait quitter l'Egypte", a observé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

"Si cela se produisait, on pourrait s'attendre à voir la tension retomber", a-t-il expliqué. "Cela ferait diminuer le risque de perturbation des approvisionnements".

Le pays n'est pas un gros producteur de brut, mais le pays abrite deux voies stratégiques acheminant le pétrole du Moyen-Orient, de la mer Rouge à la Méditerranée: le canal de Suez et l'oléoduc Suez-Méditerranée (Sumed).

Ces rumeurs ont parcouru le marché pétrolier alors que de nouvelles manifestations massives avaient lieu dans le pays, et que la pression internationale en faveur de changements politiques s'intensifiaient.

Selon l'ONU, la révolte a fait au moins 300 morts en onze jours.

"La chute des prix du brut est intervenue au moment où circulaient des rumeurs indiquant que M. Moubarak allait démissionner", a rapporté de son côté Rich Ilczyszyn, de la maison de courtage Lind-Waldock.

"Je ne vois pas en quoi cette nouvelle est négative pour les prix du pétrole, mais c'est la seule raison. Ce n'est pas la Bourse, ce n'est pas le dollar", a estimé l'analyste. "Peut être que l'idée, c'est qu'une solution va être trouvée plus rapidement".

"Pour moi, l'incertitude, c'est ne pas savoir qui va diriger le pays", a-t-il ajouté.

En début de séance, les cours s'étaient maintenus dans le vert, montrant peu de réaction aux statistiques officielles du chômage aux Etats-Unis, où "chacun trouve des bonnes ou mauvaises nouvelles", a estimé Andy Lipow.

Le taux de chômage est tombé à 9,0% en janvier, son plus bas niveau depuis avril 2009, mais ce recul s'explique en partie par des facteurs statistiques.

De leur côté, les créations d'emplois (36'000) ont été quatre fois moins importantes qu'anticipé par les économistes, mais la rudesse de l'hiver dans une grande partie du pays a ralenti le marché du travail.

rp

(AWP/07 février 2011 06h21)

Commenter Le baril de brut finit la semaine sous 100 dollars à Londres


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 15:24

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre améri…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture vendredi alors que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

jeudi 18 janvier 2018 à 17:39

USA: les stocks de brut continuent à reculer fortement

New York: Les stocks de pétrole brut ont chuté plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière, se repliant au plus...

jeudi 18 janvier 2018 à 15:26

Le pétrole ouvre en baisse à New York avant un rapport sur l…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture jeudi, hésitant entre un rapport de l'Opep tablant sur une production...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite