Menu
RSS
A+ A A-

Le brut sans direction en Asie après l'emprunt espagnol (102,48 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient mitigés vendredi en Asie après la publication d'indicateurs en demi-teinte aux Etats-Unis et le succès d'un emprunt espagnol sur le marché obligataire, les investisseurs ayant été par ailleurs ébranlés par une rumeur de dégradation de la note française.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai gagnait 21 cents à 102,48 dollars US tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin perdait cinq cents, à 117,95 dollars.

"Les inquiétudes concernant la zone euro se sont estompées grâce à la forte demande pour les obligations espagnoles et la récente dégringolade des prix a favorisé les achats" de pétrole, ramenant les cours à la hausse, indique Phillip Futures dans une note de marché.

L'Espagne a réussi jeudi à emprunter un peu plus que prévu sur le marché obligataire, attirant de nombreux investisseurs à un taux d'intérêt toutefois légèrement supérieur qu'auparavant.

La demande a dépassé les 7 milliards d'euros, ce qui a permis au Trésor de lever 2,541 milliards d'euros, mieux que la fourchette visée (1,5 à 2,5 milliards).

Les marchés, à l'affût de nouvelles économiques en provenance des Etats-Unis, premier consommateur mondial de brut, digéraient une série d'indicateurs négatifs.

Selon le département du Travail, les nouvelles inscriptions au chômage n'ont que légèrement baissé dans la deuxième semaine d'avril aux Etats-Unis, après être remontées dans les premiers jours du mois à leur niveau le plus élevé depuis le début janvier.

L'indicateur du ministère s'est ainsi établi à 386'000 nouveaux chômeurs, soit nettement au-dessus des 375'000 prévus par les analystes.

Les chiffres des ventes de logements anciens ont aussi déçu. Selon l'Association nationale des agents immobiliers américaine (NAR), elles ont baissé pour le deuxième mois d'affilée en mars, de 2,6% par rapport à février.

Quant à l'activité manufacturière de la région de Philadelphie (Nord-Est), elle est en train de ralentir plus que le pensaient les analystes, selon l'indice de l'antenne locale de la banque centrale (Fed).

Ces trois indicateurs ont suivi la sortie de plusieurs autres également moins bons qu'espérés (production industrielle et construction de logements notamment) après le rapport officiel sur l'emploi ayant témoigné d'un net ralentissement des embauches en mars.

Enfin la rumeur, infondée selon Paris, d'une dégradation de la note de la France, à trois jours du premier tour de l'élection présidentielle, a pesé sur les marchés boursiers et obligataires.

Jeudi, le baril de "light sweet crude" a perdu 40 cents par rapport à mercredi, à 102,27 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord a fini à 118,00 dollars, en hausse de 3 cents par rapport à la clôture de mercredi.

tt



(AWP / 20.04.2012 06h24)


Commenter Le brut sans direction en Asie après l'emprunt espagnol (102,48 USD)


Le pétrole en Asie


jeudi 19 octobre 2017

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

mardi 17 octobre 2017

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

lundi 16 octobre 2017

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse, lundi, profitant des tensions géopolitiques liées à la remise en cause par Donald Trump...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:13

Le pétrole en berne, la situation s'apaise en Irak

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau vendredi en cours d'échanges européens alors que les Kurdes irakiens indépendantistes ont ouvert le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite