Menu
RSS
A+ A A-

Le brut remonte, le marché reste hanté par les craintes en zone euro

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens, se reprenant après leur net repli de la veille, mais les inquiétudes sur la demande mondiale et les craintes sur la zone euro restaient vives, une émission obligataire en Espagne peinant à rassurer les opérateurs.

Vers 10H15 GMT (12H15 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin s'échangeait à 118,80 dollars, en hausse de 83 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai, dont c'est l'avant-dernier jour de cotation, gagnait 28 cents à 102,95 dollars.

Les cours du baril de Brent se ressaisissaient quelque peu, après être descendu la veille jusqu'à 116,70 dollars, un plus bas depuis le 10 février, mais le marché restait extrêmement nerveux.

Les cours "pâtissent de la réduction de la prime de risque", en raison d'une légère détente des tensions géopolitiques au Moyen-Orient, "et d'un ralentissement saisonnier de la demande", mais après le net recul de mercredi, "des investisseurs réalisent des achats à bon compte", soulignait Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

La situation en la zone euro restait cependant au centre des préoccupations des opérateurs, ces derniers doutant notamment de la capacité de l'Espagne à juguler son déficit budgétaire sans aide extérieure, redoutant une aggravation de la crise des dettes souveraines en Europe.

L'Espagne a levé jeudi 2,541 milliards d'euros en obligations, un peu plus que prévu, grâce à une forte demande des investisseurs, mais le taux des obligations à 10 ans a nettement grimpé par rapport à la dernière émission similaire en janvier - signe de la défiance persistante des opérateurs.

Par ailleurs, les investisseurs continuaient de digérer les chiffres du Département américain de l'Energie (DoE), publiés mercredi.

Celui-ci a fait état d'un gonflement de 3,9 millions de barils des réserves américaines de brut lors de la semaine achevée le 13 avril, mais aussi d'importants reculs des stocks d'essence et de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage).

"En dépit des hausses substantielles et persistantes des stocks de brut (ces dernières semaines, ndlr), les recul des réserves de produits raffinés et l'amélioration des chiffres de la demande sont encourageants", d'autant que dans l'ensemble, "les récents indicateurs macroéconomiques aux Etats-Unis laissent supposer une demande décente" pour la saison estivale des grands déplacements en voiture dans le pays, notait M. Kryuchenkov.

cha



(AWP / 19.04.2012 12h54)


Commenter Le brut remonte, le marché reste hanté par les craintes en zone euro


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 23 août 2017 à 21:05

Le pétrole porté à New York par la baisse des stocks de brut

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a terminé en hausse mercredi après l'annonce d'une baisse, pour la huitième semaine...

mercredi 23 août 2017 à 19:08

Rosneft obtient en justice des dommages massifs liés à son r…

Moscou: La justice russe a condamné mercredi la holding russe AFK Sistema à verser des dommages gigantesques au géant pétrolier semi-public Rosneft...

mercredi 23 août 2017 à 18:06

Le pétrole remonte, les stocks américains baissent

Londres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens, soutenus par la baisse des réserves américaines la semaine dernière, qui...

mercredi 23 août 2017 à 16:55

USA: les stocks de brut se replient pour la 8e semaine consé…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse quasi conforme aux attentes la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que...

mercredi 23 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en baisse à New York avant le rapport sur l…

New York: Le pétrole coté à New York s'affichait en légère baisse à l'ouverture mercredi, le marché restant prudent avant le rapport...

mercredi 23 août 2017 à 12:44

Cambodge: une société de Singapour remporte un contrat pétro…

Phnom penh: Une société singapourienne a été choisie mercredi par le Cambodge pour exploiter le premier gisement pétrolier de ce pays en...

mercredi 23 août 2017 à 12:10

Le pétrole hésite avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, effaçant leurs gains de la veille avant la publication des...

mercredi 23 août 2017 à 06:53

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient en Asie mercredi, les investisseurs se focalisant sur des estimations faisant état d'une hausse des stocks...

mardi 22 août 2017 à 21:56

Le PDG de Chevron va démissionner

Washington: Le PDG de la compagnie pétrolière Chevron John Watson va démissionner au moment où les prix de l'or noir continuent de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite