Menu
RSS
A+ A A-

Le brut remonte dans un marché prudent toujours inquiété par la demande

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole tentaient de se reprendre mardi en cours d'échanges européens, après une forte baisse la veille à Londres, dans un marché cependant toujours prudent, inquiété par les perspectives de la demande mondiale.


Vers 10H15 GMT (12H15 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin, dont c'est le second jour comme contrat de référence, s'échangeait à 118,94 dollars, en hausse de 26 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques du New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai gagnait 71 cents à 103,64 dollars.

Le cours du Brent tentait de regagner un peu de terrain, après avoir trébuché de plus de 2,50 dollars lundi, et glissé mardi vers 07H00 GMT jusqu'à 117,98 dollars - son plus bas niveau depuis deux mois, sur fond de recul des tensions géopolitiques au Moyen-Orient.

Un sommet a en effet réuni samedi à Istanbul les représentants de l'Iran et du groupe 5+1 (les cinq membres du Conseil de sécurité de l'ONU plus l'Allemagne), qui ont décidé de se retrouver le 23 mai pour fixer un cadre de négociations sur le programme nucléaire iranien.

"Ces discussions, qualifiées de constructives par les participants, ont nettement pesé sur le cours du Brent, en apaisant quelque peu les tensions géopolitiques qui alimentent une prime de risque sur les prix du pétrole" depuis plusieurs mois, notait Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

Mais ce répit s'avérait fragile, le marché restant "tout de même sceptique" sur l'issue de ce processus, malgré des craintes toujours vives sur la consommation mondiale de brut, avertissait-il.

Ces craintes sur la demande, qui avaient elles aussi pesé sur les cours lundi, étaient cependant quelque peu tempérées mardi par une hausse inattendue du moral des investisseurs allemands en avril, selon le baromètre ZEW.

De son côté, le WTI, échangé sur la place new-yorkaise, confortait sa résistance de la veille, où il avait réussi à effacer ses pertes de la journée pour finir presque à l'équilibre.

"Le marché new-yorkais a profité des chiffres plus solides qu'attendu sur les ventes de détail (en mars) aux Etats-Unis", publiés lundi, un signe de bon augure sur la vigueur économique du premier pays consommateur de brut, avant un indicateur mardi sur la production industrielle, estimaient les analystes de Commerzbank.

Le WTI profitait par ailleurs de l'annonce, lundi, de l'inversion mi-mai, soit deux semaines plus tôt qu'envisagé initialement par l'opérateur de l'infrastructure, du sens de l'oléoduc Seaway aux Etats-Unis, qui relie le golfe du Mexique au plus gros terminal pétrolier du pays à Cushing (Oklahoma, sud).

Cette opération est destinée à désengorger Cushing, pour transporter une partie des réserves surabondantes de brut texan qui y sont entreposés vers les raffineries de la côte du golfe du Mexique. Les stocks surabondants de Cushing pèsent depuis plus de deux ans sur le cours du WTI, celui-ci prenant le brut texan comme référence.

"Cette décision contribuera à réduire le surplus des réserves (de Cushing) et à diminuer l'écart entre le WTI et le Brent londonien", observait Commerzbank.

cha



(AWP / 17.04.2012 12h45)


Commenter Le brut remonte dans un marché prudent toujours inquiété par la demande

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 janvier 2017 à 21:03

Le pétrole en nette baisse à New York, craintes sur la produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole on nettement reculé mercredi, les investisseurs craignant un retour massif de la production américaine de...

mercredi 18 janvier 2017 à 19:51

Le PDG de Total ne croit pas à un retour du charbon aux Etat…

Davos (suisse): Le PDG de Total Patrick Pouyanné ne croit pas réaliste un retour en force du charbon aux Etats-Unis, alors que...

mercredi 18 janvier 2017 à 18:13

Le pétrole baisse, les données de l'Opep et du gouvernement …

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en fin d'échanges européens, les données publiées par le gouvernement américain et par l'Opep ravivant...

mercredi 18 janvier 2017 à 15:51

Le pétrole ouvre en nette baisse à New York, craintes sur la…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en nette baisse mercredi, les risques d'un regain de la production nord-américaine limitant le...

mercredi 18 janvier 2017 à 13:56

OPEP: production de pétrole en baisse mais au-delà de l'acco…

Vienne: La production de pétrole de l'OPEP a chuté en décembre mais reste bien au-dessus des niveaux prévus par l'accord du 30...

mercredi 18 janvier 2017 à 13:27

Les députés interdisent en commission l'exploration et l'exp…

Paris: Les députés ont interdit l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels, huiles et gaz de schiste, lors de l'examen mardi soir...

mercredi 18 janvier 2017 à 12:31

Le pétrole recule, le pétrole de schiste reprend à plein rég…

Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que les extractions de pétrole de schiste reprennent, compensant les...

mercredi 18 janvier 2017 à 12:03

Rosneft se retire du capital du raffineur italien Saras

Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mercredi la vente de sa participation de 12% du raffineur italien Saras à...

mercredi 18 janvier 2017 à 05:02

Le pétrole en hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse mercredi en Asie, portés par un affaiblissement du billet vert victime de déclarations de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite