Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en repli à New York, pénalisé par le PIB chinois

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en repli vendredi à New York, sous l'effet du ralentissement de la croissance chinoise qui risque de peser sur la demande mondiale de brut.

Vers 13H30 GMT/15h30 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai reculait de 48 cents par rapport à la clôture de jeudi, à 103,16 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

La croissance du Produit intérieur brut (PIB) chinois a faibli au premier trimestre de cette année à 8,1% sur un an, son plus bas niveau depuis le deuxième trimestre 2009 (7,9%).

La croissance a ralenti en Chine pour le cinquième trimestre consécutif. Au premier trimestre 2011, elle avait encore atteint 9,7%, puis 8,9% au quatrième trimestre de l'an dernier.

Ces chiffres "sont ressortis bien en deçà des prévisions du marché, qui s'attendait à 8,4%", a commenté Matt Smith, de Summit Energy (groupe Schneider Electric).

La demande intérieure dans la deuxième économie mondiale peine à prendre le relais des exportations qui souffrent de la crise de la dette en Europe et de la faiblesse de la reprise aux Etats-Unis.

"Le marché réagit simplement à ces statistiques" mais les performances du deuxième consommateur mondial de pétrole, après les Etats-Unis, "restent fortes", a dit M. Smith.

Certains investisseurs vendent "car ils redoutent un ralentissement de l'offre et de la demande", alors que d'autres achètent "car ils pensent que (le chiffre du PIB) va pousser les Chinois à mettre en oeuvre des mesures pour stimuler leur économie", a relevé Phil Flynn, de PFG Best.

Par ailleurs, les opérateurs attendaient la tenue du sommet à Istanbul entre l'Iran et les grandes puissances, sans en attendre beaucoup.

"Les choses vont changer lundi: les cours devraient être orientés par" le résultat de cette rencontre entre les représentants du forum des 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, Grande-Bretagne, France et Allemagne) et ceux de la République islamique, a expliqué M. Smith.

Dans ce contexte, l'Arabie Saoudite a une fois encore cherché à rassurer le marché en "réaffirmant sa détermination à conserver des prix plus bas, ce qu'elle a fait en relevant sa production à 10 millions de baril par jour ce mois-ci", a indiqué Commerzbank.

rp



(AWP / 13.04.2012 15h46)


Commenter Le brut ouvre en repli à New York, pénalisé par le PIB chinois


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 20:56

La hausse de la production américaine d'or noir pèse sur le …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé en baisse vendredi, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ayant à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole recule, l'AIE alarme avec ses prévisions sur les …

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, en baisse nette sur la semaine alors que l'Agence internationale de...

vendredi 19 janvier 2018 à 15:24

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre améri…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture vendredi alors que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite