Menu
RSS
A+ A A-

Le brut se stabilise à New York grâce au repli du dollar

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en légère hausse à New York vendredi, l'affaiblissement du dollar permettant au brut de se stabiliser après l'importante chute de la veille.

Vers 13H15 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai grignotait 61 cents par rapport à la clôture de jeudi, à 103,39 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

L'or noir coté à New York avait perdu 2,63 dollars jeudi sous l'effet des commentaires de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui n'a pas exclu de recourir aux réserves stratégiques de brut pour soulager les cours.

"On a eu une journée très difficile hier (jeudi), avec la plus grosse perte de l'année, et ce matin on se stabilise plus qu'on ne rebondit", a commenté Bart Melek, stratège chez TD Securities.

Le brut progressait dans le sillage des autres matières premières, comme le cuivre et l'or, qui profitaient du repli du billet vert, a résumé l'analyste.

La monnaie américaine cédait en effet du terrain face à l'euro alors que les grands argentiers européens se sont mis d'accord pour relever à 800 milliards d'euros au total leur pare-feu anticrise au cours d'une réunion de l'Eurogroupe à Copenhague.

Une baisse du billet vert rend plus attractifs les achats de pétrole pour les investisseurs munis d'autres devises. Dans ce contexte, "il y a un peu plus de goût pour le risque", a souligné M. Melek.

"Le marché se stabilise un peu alors que l'incertitude règne en maître", a jugé de son côté Phil Flynn, de PFG Best.

Rappelant les propos de l'AIE, qui s'est dite "prête à agir" pour garantir l'approvisionnement du marché, sans approuver à ce stade le recours à ces stocks défendu par plusieurs Etats, l'expert a rappelé les sources d'inquiétudes géostratégiques: la Syrie, l'Iran, mais aussi le Soudan.

Or, selon lui, une action sur les réserves stratégiques concurrencerait directement la hausse de production promise par l'Arabie Saoudite pour palier l'embargo européen sur le pétrole iranien. Et il n'est pas exclu que Ryad change son fusil d'épaule et réduise au contraire sa production pour "neutraliser" le recours aux réserves, a fait valoir M. Flynn.

sm



(AWP / 30.03.2012 15h45)


Commenter Le brut se stabilise à New York grâce au repli du dollar


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite