Menu
RSS
A+ A A-

Le brut termine en légère hausse dans un marché attentiste

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse, dans un marché attentiste hésitant à engranger des profits alors que la situation sur le front de l'offre au Moyen-Orient, et particulièrement en Iran, inquiète toujours.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai est monté de 30 cents par rapport à la clôture de lundi, finissant à 107,33 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai, a fini à 125,54 dollars, en baisse de 11 cents par rapport à la clôture de lundi.

En dépit d'un mouvement de recul, en première partie de séance, les prix du pétrole se sont ressaisis dans un marché toujours soutenu par des craintes sur le front de l'approvisionnement.

"Les courtiers peinent à se décider à vendre alors que les tensions sont toujours fortes avec l'Iran, d'autant que le flot de nouvelles économiques aujourd'hui aux Etats-Unis a peu pesé", a constaté Matt Smith, de Summit Energy (Schneider Electric).

En effet, les prix des logements sont restés stables en janvier à leur niveau le plus bas en neuf ans, conformément aux attentes. De même, l'annonce d'une légère baisse du moral des ménages américains en mars avait été largement anticipée par les analystes.

Sur le front de l'approvisionnement, outre les tensions avec l'Iran contre qui un embargo pétrolier décidé en janvier par l'Union européenne (UE) devrait être complètement mis en place en juillet, de nouvelles tensions liées au pétrole en Irak entre la région autonome du Kurdistan irakien et le gouvernement central accentuaient les inquiétudes.

Par ailleurs, le Soudan était au centre de l'attention du marché à la suite du bombardement par des avions soudanais mardi, pour le deuxième jour consécutif, de l'Etat frontalier d'Unité, une zone pétrolifère au Soudan du Sud, au lendemain de combats au sol dans cette zone.

Toutefois, pour Rich Ilczyszyn, de iTrader.com, "le marché sent que les choses sont sur le point d'évoluer, qu'elles vont se calmer d'ici au mois de juin, et que nous verrons des avancées concrètes sur le dossier iranien".

Pour cet analyste, à l'approche de la fin du premier trimestre, le marché est attentiste: "On ne peut se risquer à s'engager davantage avant d'en entendre davantage" sur ce point.

En outre, les courtiers se préparaient à la publication mercredi des chiffres du département américain de l'Energie (DoE) sur les stocks de brut aux Etats-Unis.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, le DoE devrait faire état d'une hausse de 2,3 millions de barils des réserves de brut lors de la semaine achevée le 23 mars.

Des rumeurs sur un éventuel recours des Etats-Unis à une partie de leurs réserves stratégiques a par ailleurs pesé brièvement sur les cours du brut en mi-séance.

Recourir aux réserves stratégiques "est une solution à court-terme", a souligné M. Ilczyszyn, contrairement à une résolution rapide du dossier iranien.

rp



(AWP / 28.03.2012 06h21)


Commenter Le brut termine en légère hausse dans un marché attentiste


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

mercredi 16 août 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie après des estimations favorables sur l'état des stocks américains mais les inquiétudes persistantes...

mardi 15 août 2017 à 21:27

Le pétrole stagne, attentisme avant les stocks aux USA

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre mardi, les investisseurs se montrant prudents avant la publication des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite