Menu
RSS
A+ A A-

Le brut mitigé en Asie, entre espoir américain et déprime chinoise

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les prix du pétrole étaient mitigés mardi en Asie, les investisseurs étant tiraillés entre l'espoir du maintien d'une politique monétaire souple aux Etats-Unis et les craintes concernant la demande chinoise dont l'économie montre des signes d'essouflement.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai gagnait un cent, à 107,04 USD dans les échanges électroniques du matin, tandis que le Brent de la mer du Nord pour livraison en mai abandonnait neuf cents à 125,56 USD.

"Le marché des matières premières a positivement réagi aux commentaires du (président de la Réserve fédérale, Ben) Bernanke sur la poursuite des mesures de stimulation" de l'économie américaine, a relevé Nick Trevethan du cabinet ANZ Research.

"Mais il existe des inquiétudes liées à la faible demande chinoise", a-t-il ajouté.

Bernanke a indiqué lundi qu'il n'était toujours pas certain que la reprise de l'emploi aux Etats-Unis soit "durable", laissant entendre qu'il maintiendrait le soutien très important que la Fed apporte à l'économie du pays.

La conjoncture chinoise en revanche inquiète les marchés. L'indice PMI des directeurs d'achat de la banque HSBC montre une contraction de l'activité manufacturière en Chine en mars, chutant à un plus bas niveau en quatre mois.

L'indice s'établit provisoirement à 48,1, contre 49,6 au mois de février et 48,8 en janvier. Un indice supérieur à 50 indique une expansion, et un chiffre inférieur à ce seuil une contraction.

Heurtée notamment par la crise dans la zone euro, la croissance de la deuxième économie mondiale est tombée à 8,9% sur un an au dernier trimestre, contres 9,2% en 2011, et devrait encore ralentir plus nettement au premier trimestre de cette année, selon les analystes.

Les analystes s'alarment également des faibles réserves d'or noir qui entretiennent la volatilité des cours.

"Avec un excédent potentiel de 1,7 million de barils par jour au maximum et des stocks bien inférieurs à la moyenne saisonnière, la médiocre capacité d'absorption des chocs par le marché explique son extrême nervosité", notait Barclays Capital.

Lundi, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai avait grignoté 16 cents par rapport à la clôture de vendredi, finissant à 107,03 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai avait fini à 125,65 dollars, en hausse de 52 cents par rapport à la clôture de vendredi.

tt



(AWP / 27.03.2012 06h25)


Commenter Le brut mitigé en Asie, entre espoir américain et déprime chinoise


Le pétrole en Asie


vendredi 17 novembre 2017

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017

Le pétrole en légère hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en très légère hausse jeudi, une progression progression des réserves américaines de brut ayant tempéré...

mercredi 15 novembre 2017

Le pétrole continue de chuter en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de chuter mercredi en Asie sous l'effet de la révision à la baisse par l'Agence internationale...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite