Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en hausse à New York, le marché attend une baisse des stocks

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en hausse mercredi à New York, se stabilisant après le net repli de la veille dans un marché attentiste avant la publication du rapport hebdomadaire sur l'état des stocks de brut aux Etats-Unis.

Vers 13H20 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai, dont c'est le premier jour comme contrat de référence, grignotait 45 cents par rapport à la clôture de mardi, à 106,52 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Avant les chiffres officiels, le rapport de la fédération professionnelle API a fait état d'une chute inattendue de 1,4 million de barils des stocks de brut américains, lors de la semaine achevée le 16 mars, un signal encourageant pour la demande aux Etats-Unis, premier consommateur de brut.

"Le rapport de l'API, publié la nuit dernière, a montré une chute surprise des stocks de brut aux Etats-Unis, en partie en raison du recul des importations, ce qui nous a donné une indication sur le rapport hebdomadaire" du département américain de l'Energie (DoE), a déclaré Matt Smith, de Summit Energy (groupe Schneider Electric).

Ces chiffres vont toutefois à l'encontre des estimations faites par les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, selon qui le DoE devrait faire état à 14H30 GMT d'une hausse de 2,4 millions de barils des réserves de brut aux Etats-Unis la semaine dernière.

"Cela dit, a ajouté M. Smith, les cours sont relativement à l'équilibre, le marché pétrolier est comme les Bourses ou l'euro: en mode attentiste avant ce rapport."

Les opérateurs continuaient en outre à commenter les assurances données mardi par l'Arabie Saoudite. Le premier exportateur de brut de la planète a affirmé être en mesure d'augmenter sa production pour pallier les perturbations engendrées par les sanctions internationales contre l'Iran. Cette annonce a entraîné un repli de 2,48 dollars mardi à New York.

Pour Barclays Capital, ces gages "bien accueillis par les décideurs politiques et plusieurs observateurs du marché pétrolier, sont un signe (de la volonté de Ryad) de calmer les marchés".

Toutefois, ont noté les analystes de cette banque, "la réalité est probablement que la production saoudienne de pétrole augmente de manière saisonnière mais que le volume exporté ne change pas et donc (la hausse de 25% suggérée) ne signifie qu'une infime quantité en plus sur le marché mondial".

tt



(AWP / 21.03.2012 14h50)


Commenter Le brut en hausse à New York, le marché attend une baisse des stocks


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite