Menu
RSS
A+ A A-

Le brut finit en hausse à New York: inquiétude pour le Moyen-Orient

prix-du-petrole (reprise de vendredi soir)</p(reprise de vendredi soir):

(reprise de vendredi soir)


New York - Les cours du pétrole ont fini en nette hausse vendredi à New York en dépit d'indicateurs ternes aux Etats-Unis, le marché s'inquiétant des risques de conflit régional au Moyen-Orient alors que le ton monte toujours plus entre Washington, l'Iran et la Syrie.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril a gagné 1,95 dollar par rapport à la clôture de jeudi, à 107,06 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai, dont c'est le premier jour comme contrat de référence, a terminé à 125,81 dollars, en hausse de 3,21 dollars par rapport à la clôture de jeudi.

"Une fois encore la situation autour de l'Iran a entraîné les cours en hausse", a résumé John Kilduff, d'Again Capital.

"C'est un problème grave, les acteurs mondiaux les plus importants sont impliqués", a-t-il fait valoir. "On continue de voir le puzzle se mettre en place pour une guerre, on se rapproche toujours plus du précipice avec toutes les négociations qui échouent".

Les opérateurs ont ainsi réagi à la décision de l'Union européenne jeudi d'interdire l'accès au réseau de transferts interbancaires Swift aux institutions iraniennes qu'elle sanctionne en raison du programme nucléaire de Téhéran.

Bruxelles a par ailleurs indiqué que les discussions se poursuivaient pour finaliser sous forme d'un règlement les modalités de l'embargo graduel sur le pétrole que l'Europe a décidé d'imposer à l'Iran en février.

"Les négociations en cours suggèrent à quel point les (Européens) veulent que les sanctions économiques soient fortes", a noté JPMorgan dans une note.

Egalement, "une partie du regain d'inquiétude" vient de la mise en garde adressée à l'Irak par les Etats-Unis contre un survol de son territoire par des appareils iraniens à destination de la Syrie, a indiqué M. Kilduff. Washington estime en effet qu'ils pourraient transporter des livraisons d'armes, alors que la République islamique assure qu'il s'agit d'aide humanitaire.

"Sans entrer dans des questions qui relèvent des services de renseignement, nous sommes préoccupés par le survol de l'Irak par des avions cargo iraniens à destination de la Syrie", a déclaré vendredi devant la presse la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland.

A ces préoccupations géopolitiques, s'ajoutaient celles pour l'offre et la demande. "Il semble que les réserves vont augmenter modestement en mars, avril et mai mais pas de manière importante si la Chine cherche à refaire ses stocks stratégiques", a souligné JPMorgan.

Dans ce contexte, le marché faisait fi de la baisse du moral des ménages américains en mars et du net ralentissement de la hausse de la production manufacturière.

rp



(AWP / 19.03.2012 06h21)


Commenter Le brut finit en hausse à New York: inquiétude pour le Moyen-Orient

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 02 décembre 2016 à 20:51

Le pétrole monte encore dans le sillage de l'Opep

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a monté vendredi, signant une troisième séance de hausse après l'annonce d'un accord de limitation de l'offre...

vendredi 02 décembre 2016 à 18:18

Le pétrole souffle après sa hausse post-accord de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement vendredi en fin d'échanges européens après s'être envolés mercredi avec la décision de l'Opep de...

vendredi 02 décembre 2016 à 15:20

Après deux jours d'envol, le pétrole stagne à New York

New York: Les cours du pétrole ont ouvert proches de l'équilibre vendredi à New York, les investisseurs effectuant des rééquilibrages après deux...

vendredi 02 décembre 2016 à 12:50

Le pétrole reprend son souffle après ses gains post-Opep

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu vendredi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après avoir fortement grimpé depuis l'annonce...

vendredi 02 décembre 2016 à 08:28

Biocarburants: les agriculteurs européens dénoncent un coup …

Paris: Inadmissible ! Les cultivateurs européens sont dans une colère noire après la proposition surprise de la Commission européenne de freiner le...

vendredi 02 décembre 2016 à 07:05

Aux USA, les producteurs de pétrole sont en embuscade après …

New York: En annonçant une réduction marquée de son offre, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) risque d'ouvrir une brèche pour...

vendredi 02 décembre 2016 à 05:16

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie tout en restant au dessus de la barre des 50 dollars, l'accord conclu...

jeudi 01 décembre 2016 à 20:54

Le pétrole reste porté par l'Opep et finit en forte hausse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fortement monté jeudi et poursuivi ainsi l'envol entamé la veille après l'annonce d'un accord...

jeudi 01 décembre 2016 à 18:28

BP valide un investissement massif dans le Golfe du Mexique

Londres: Le géant pétrolier britannique BP a donné jeudi son feu vert à un nouvel investissement massif dans un projet de plateforme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite