Menu
RSS
A+ A A-

Le brut finit en hausse à New York, dans un marché rassuré par la Grèce

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les prix du pétrole ont poursuivi leur rebond jeudi à New York dans un marché saluant des avancées cruciales dans l'opération de restructuration de la dette grecque, essentielle pour éviter au pays un défaut de paiement.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril a pris 42 cents par rapport à la clôture de mercredi, pour finir à 106,58 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril a clôturé à 125,44 dollars en hausse de 1,32 dollar par rapport à la clôture de mercredi.

"Dans le sillage des places boursières, le marché du brut a été soutenu par l'anticipation d'une réussite de l'opération d'échange de dette grecque", a commenté Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

La participation des créanciers privés de la Grèce à l'opération d'effacement de dette "dépasse 75%" depuis mercredi soir, a indiqué une source gouvernementale grecque jeudi.

Les banques, les fonds spéculatifs et de pension et autres compagnies d'assurance détenant des obligations souveraines grecques avaient jusqu'à 20H00 GMT pour dire si oui ou non elles participaient à l'opération d'échange d'obligations.

Cette opération est une condition essentielle préalable au versement d'une nouvelle aide financière à la Grèce destinée à éviter au pays un défaut de paiement sur sa dette courant mars.

Les courtiers espéraient qu'"une réussite de cette opération se traduise par le retour d'une certaine stabilité économique en Grèce, favorisant ainsi la reprise de l'économie (européenne) et de la croissance" mondiale, et donc d'une demande accrue en produits pétroliers, a précisé M. Lipow.

Ces avancées "renforcent l'optimisme du marché et permettent aux cours du brut d'accentuer son rebond de la veille", a relevé de son côté Tom Bentz, de BNP Paribas.

En outre, l'attente d'une issue positive en Grèce soutenait l'euro et l'affaiblissement du billet vert face à la monnaie unique, rendant plus attractifs les achats de matières premières libellés en dollars pour les investisseurs munis d'autres devises.

Par ailleurs, les investisseurs américains accueillaient avec enthousiasme "les rumeurs sur une possible nouvelle opération d'assouplissement monétaire de la Réserve fédérale américaine", a dit M. Smith.

"Il semble que la probabilité que cela arrive soit toujours plus grande", a ajouté l'analyste, mettant en avant la hausse des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis.

Les nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis sont remontées au tournant du mois de mars, en hausse de plus de 2% entre le 26 février et le 3 mars par rapport à la semaine précédente. C'est plus qu'attendu par le marché.

Enfin, "les cours restent soutenus par des tensions persistantes avec l'Iran", a souligné M. Lipow.

rp



(AWP / 09.03.2012 06h21)


Commenter Le brut finit en hausse à New York, dans un marché rassuré par la Grèce


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 23 octobre 2017 à 06:14

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, confortant les gains enregistrés la semaine dernière en raison...

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite