Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse à New York, toujours soutenu par le Moyen-Orient

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en légère hausse lundi à New York, les incertitudes sur l'approvisionnement depuis le Moyen-Orient continuant à peser sur les cours en dépit d'indicateurs économiques moroses en Europe.

Vers 14H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril s'appréciait de 37 cents par rapport à la clôture de vendredi, à 107,07 dollars le baril sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Une fois encore, les tensions géopolitiques contrebalancent les informations négatives", a résumé Matt Smith, de Summit Energy (groupe Schneider Eletric).

"Il est difficile de maintenir les cours à la baisse en dépit des informations mauvaises qui nous viennent d'Europe mais aussi de Chine", a observé Tom Bentz, de BNP Paribas.

L'activité privée s'est à nouveau contractée en février dans la zone euro, reprenant une tendance baissière amorcée en septembre et brièvement interrompue en janvier, selon une deuxième estimation lundi de l'indice PMI. Cet indice est ressorti à 49,3 en février, contre 50,4 en janvier.

En Chine, l'objectif de croissance a été revu à la baisse pour cette année à 7,5%, contre 8% l'an dernier.

"Les inquiétudes pour l'Iran semblent prédominer" par rapport aux éléments baissiers, a noté M. Bentz, expliquant que les opérateurs allaient suivre avec attention la rencontre entre Barack Obama et Benjamin Netanyahu afin de "trouver des indices sur leurs intentions" par rapport à Téhéran.

Le président américain reçoit lundi à la Maison Blanche le Premier ministre israélien.

Mais alors que l'Etat hébreux semble pencher toujours plus vers une solution militaire pour contraindre la République islamique à cesser son programme nucléaire, M. Obama s'est prononcé dimanche pour une issue diplomatique, regrettant qu'"on parle trop de guerre" contre Téhéran en ce moment.

Aux Etats-Unis, la fermeture d'un oléoduc du groupe Enbridge a entraîné l'arrêt des activités de certaines raffineries du Midwest, ce qui soutenait également les prix, a dit M. Bentz.

Cet oléoduc, reliant le Canada au centre-ouest des Etats-Unis, a été endommagé samedi lors d'un accident automobile près de Chicago (nord). Il ne devrait redémarrer que jeudi, selon l'agence Dow Jones Newswires, qui précise qu'il achemine habituellement 317.000 barils de brut par jour.

Le Canada est le premier pays fournisseur de brut aux Etats-Unis, premier consommateur pétrolier de la planète.

rp



(AWP / 05.03.2012 15h45)


Commenter Le brut ouvre en hausse à New York, toujours soutenu par le Moyen-Orient


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

lundi 16 octobre 2017 à 18:31

Le pétrole monte, la production perturbée en Irak par les te…

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens alors que la production des deux principaux champs pétroliers de Kirkouk...

lundi 16 octobre 2017 à 18:07

France: les prix des carburants ont baissé la semaine derniè…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 16 octobre 2017 à 15:48

Le pétrole, porté par les tensions en Irak, ouvre en hausse …

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, porté par un regain de tensions...

lundi 16 octobre 2017 à 15:43

Kurdes: le pompage des deux principaux champs pétroliers de …

Bagdad: Le pompage dans les deux principaux champs pétroliers de Kirkouk, province où les troupes gouvernementales irakiennes ont lancé une opération aux...

lundi 16 octobre 2017 à 13:02

Ryad étudie plusieurs options pour l'introduction d'Aramco e…

Ryad: L'Arabie saoudite continue d'examiner plusieurs options pour l'introduction en Bourse d'Aramco, a déclaré samedi un porte-parole du géant pétrolier saoudien.

lundi 16 octobre 2017 à 12:51

Ordonnances: la CGT pétrole menace de grève à compter du 23 …

Paris: La CGT pétrole exige lundi "l'ouverture d'une négociation immédiate" avec le ministère du Travail, le patronat et les syndicats de la...

lundi 16 octobre 2017 à 12:36

Le pétrole monte, la tension croît au Kurdistan irakien

Londres: Les prix du pétrole étaient soutenus lundi en cours d'échanges européens par les craintes que les tensions en Irak entre le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite