Menu
RSS
A+ A A-

Asie: l'Iran pousse le brut à la hausse (107,20 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole s'affichaient en hausse lundi matin en Asie, en raison d'un regain d'optimisme pour l'économie américaine et des craintes d'une aggravation des tensions avec l'Iran.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril gagnait 50 cents, à 107,20 USD, dans les échanges électroniques du matin. Le Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance prenait 32 cents à 123,97 USD.

"La tendance sur les cours est à la hausse en raison d'une économie mondiale plus solide, qui aura donc besoin de plus de ressources énergétiques, et des craintes sur l'approvisionnement en or noir", a indiqué Justin Harper, analyste chez IG Markets, dans une note.

Le bras de fer entre l'Occident et l'Iran sur son programme nucléaire controversé, et la crainte d'un éventuel blocage du détroit d'Ormuz par Téhéran ont largement contribué depuis deux mois à soutenir les cours du pétrole. L'Iran est le deuxième pays producteur de l'Opep.

Dimanche, le président américain Barack Obama s'est prononcé pour une solution diplomatique à la crise sur le programme nucléaire iranien, regrettant qu'"on parle trop de guerre" contre Téhéran en ce moment.

Mais "le fait que cela (des frappes contre l'Iran) ne se produira pas bientôt ne pourra pas empêcher les prix de repartir en hausse d'ici longtemps", a ajouté l'analyste.

Obama rencontre lundi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, des discussions très attendues dans un contexte marqué par les menaces de l'Etat hébreu de mener une attaque "préventive" contre Téhéran, pour enrayer le programme nucléaire de la république islamique.

Si les statistiques américaines publiées cette semaine font état d'une amélioration de la situation de l'économie du plus gros consommateur mondial d'or noir, les prix du pétrole continueront de grimper, a par ailleurs estimé Justin Harper.

Vendredi, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril avait cédé 2,14 dollars par rapport à jeudi sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à 106,70 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance a fini à 123,65 dollars, en baisse de 2,55 dollars.

mm



(AWP / 05.03.2012 06h31)


Commenter Asie: l'Iran pousse le brut à la hausse (107,20 USD)


Le pétrole en Iran


mardi 11 juillet 2017

Hydrocarbures: l'Iran espère signer 10 contrats dans les pro…

Istanbul: Dans la foulée du contrat conclu avec un consortium international mené par le français Total, l'Iran espère signer "environ dix contrats...

dimanche 02 juillet 2017

Total, premier pétrolier occidental de retour en Iran avec u…

Téhéran: Le groupe pétrolier français Total, à la tête d'un consortium international, va signer lundi à Téhéran un accord de 4,8 milliards...

lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:13

Le pétrole en berne, la situation s'apaise en Irak

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau vendredi en cours d'échanges européens alors que les Kurdes irakiens indépendantistes ont ouvert le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite