Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse à New York, porté par les statistiques aux USA

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en petite hausse jeudi à New York, soutenus par des indicateurs américains qui ont souligné la robustesse de la reprise économique du premier consommateur mondial de brut.

Vers 14H10 GMT/15h10 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril gagnait 70 cents par rapport à mercredi sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) à 107,77 dollars.

Aux Etats-Unis, les revenus des ménages ont progressé de 0,3% en janvier, soit un peu plus rapidement que les dépenses de consommation des Américains ce mois-là (0,2%).

"Les ventes au détail sont ressorties meilleures qu'attendu, ce qui indique que les dépenses des consommateurs sont plus élevées qu'on ne le pensait", a commenté Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Par ailleurs, les nouvelles inscriptions au chômage ont légèrement reculé lors de la semaine du 19 au 25 février par rapport à la précédente, à 351'000 les demandes d'allocations chômage contre 353'000 auparavant. Ces chiffres se situent à un niveau qui est le plus bas depuis environ quatre ans.

"Cela indique une stabilisation de la nette amélioration de l'économie, ce qui participe à doper les cours du pétrole", a remarqué M. Lipow.

A l'étranger, l'or noir était soutenu par "la progression de l'activité industrielle en Chine alors que dans la zone euro, elle a connu un repli léger, mais conforme aux attentes", a noté Matt Smith, de Summit Energy (groupe Schneider Electric).

L'indice PMI des directeurs d'achat publié par la Fédération chinoise de la logistique et des achats (CFLP), une organisation proche du gouvernement, a atteint 51 le mois dernier contre 50,5 en janvier, ce qui signifie que l'activité manufacturière dans le pays accélère son expansion.

La flambée des cours de l'or noir inquiète toutefois de plus en plus les opérateurs, a noté M. Lipow: "les gens parlent plus fréquemment de réduire leur consommation (...) pour continuer à acheter de l'essence".

Pour que la tendance haussière s'arrête, "on a besoin d'une résolution de la question du nucléaire iranien", a-t-il dit, estimant entre 13 et 16 dollars le renchérissement du baril causé par le différend entre les Occidentaux et Téhéran.

Dernier développement dans ce dossier, le chef d'Etat-major de l'armée de l'Air américaine, le général Norton Schwartz, a assuré mercredi que les Etats-Unis disposaient de bombes puissantes prêtes à être employées dans le cas d'une action militaire contre les installations nucléaires iraniennes.

rp



(AWP / 01.03.2012 15h31)


Commenter Le brut ouvre en hausse à New York, porté par les statistiques aux USA


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 13 décembre 2017 à 20:55

Le pétrole plombé par la hausse des stocks d'essence aux Eta…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse mercredi, l'annonce d'une hausse hebdomadaire des réserves d'essence et d'une progression...

mercredi 13 décembre 2017 à 18:21

Le pétrole baisse fortement avec la hausse des stocks améric…

Londres: Les cours du pétrole sont repartis en baisse mercredi en fin d'échanges européens, la hausse hebdomadaire des réserves d'essence des Etats-Unis...

mercredi 13 décembre 2017 à 17:08

USA: baisse plus forte que prévu des stocks de pétrole brut …

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière, selon des chiffres publiés...

mercredi 13 décembre 2017 à 16:29

Eni conclut la cession à ExxonMobil de 25% d'un gisement au …

milan: Le géant italien Eni a annoncé jeudi avoir conclu la cession à la major américaine ExxonMobil d'une participation de 25% dans...

mercredi 13 décembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant le rapport sur l…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture mercredi, soutenu par un rapport de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) faisant...

mercredi 13 décembre 2017 à 13:26

L'Opep anticipe un marché équilibré d'ici à la fin 2018

Paris: L'Opep a estimé lundi que le marché du pétrole devrait avoir trouvé son point d'équilibre d'ici à la fin 2018, une...

mercredi 13 décembre 2017 à 12:57

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices après la ferme…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après trois séances de hausse dues en grande partie à une...

mercredi 13 décembre 2017 à 06:14

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mercredi en Asie après avoir dégringolé, les marchés étant rassurés par des estimations positives sur l'état des stocks...

mardi 12 décembre 2017 à 20:57

Le pétrole termine en baisse à New York avant le rapport sur…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, après être nettement montés dans le sillage de la fermeture d'un oléoduc important en mer...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite