Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en légère hausse à New York, dans un mouvement de consolidation

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole progressait légèrement mercredi à New York, soutenus par des chiffres rassurants sur la croissance économique américaine et des tensions persistantes avec l'Iran.

Vers 14H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril grappillait 16 cents par rapport à mardi sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) à 106,71 dollars.

Les cours du baril ont ouvert en léger recul, avant de se stabiliser et de repartir en légère hausse, interrompant un mouvement de correction de deux séances après avoir atteint des sommets depuis mai 2011 vendredi.

"Les chiffres de la croissance américaine pour le quatrième trimestre ont été révisés à la hausse, signe que l'économie américaine est plus forte et qu'il existe des attentes d'une demande plus forte", a estimé James Williams de WTRG Economics.

La croissance économique des Etats-Unis a été révisée en hausse pour le quatrième trimestre à 3,0% en rythme annuel au lieu d'une première estimation de 2,8%, selon des chiffres publiés mercredi par le gouvernement.

"Le ton est plus positif aujourd'hui dans le monde, ce qui ramène le brut à l'équilibre", a souligné Matt Smith de Summit Energy (Schneider Electric), rappelant que l'action de la Banque centrale européenne "démontre une certaine confiance dans le système financier".

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé avoir alloué 529,53 milliards d'euros de prêts à 800 banques de la zone euro -- un afflux de liquidités susceptible de doper les investissements dans les actifs plus risqués comme les matières premières.

Mais au fond, pour James Williams, comme pour beaucoup d'autres, "la véritable force de soutien des prix (du brut) est l'Iran qui inquiète". "Est-ce que l'Israël va attaquer l'Iran", s'est-il ainsi demandé.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a averti mardi que l'Iran serait en mesure de faire augmenter les prix du pétrole et "d'étouffer l'économie mondiale", s'il devenait une puissance nucléaire militaire.

De son côté, Téhéran menace d'interrompre immédiatement ses livraisons d'or noir à l'Europe, bien avant la mise en place en juillet de l'embargo de l'Union européenne, contribuant à exacerber les inquiétudes sur l'offre mondiale de brut.

Aux Etats-Unis, le gouvernement américain a averti que les nouvelles sanctions américaines contre les banques qui font affaire avec la banque centrale d'Iran pour acheter du pétrole entreraient en vigueur au plus tôt à la fin du mois de juin.

Le marché sera également attentif mercredi au rapport hebdomadaire du Département américain de l'Energie (DoE), traditionnel baromètre de la demande américaine.

rp



(AWP / 29.02.2012 15h54)


Commenter Le brut en légère hausse à New York, dans un mouvement de consolidation


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite