Menu
RSS
A+ A A-

Ouverture en baisse à New York, le marché s'inquiétant pour la demande

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en baisse mardi, poursuivant le mouvement de correction entamé la veille sur des craintes du marché que la récente flambée du brut n'entrave la reprise économique mondiale.

Vers 14H20 GMT (15H20 HEC), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril perdait 35 cents par rapport à lundi sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à 108,21 dollars.

Les cours du baril ont entamé leur mouvement de correction lundi après une hausse presque ininterrompue depuis février, qui les a conduits vendredi à des sommets depuis mai 2011.

"Cette pression persistante sur les cours du brut s'explique par les inquiétudes que leur flambée (récente) crée auprès des investisseurs", a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates. "Ils craignent que cela ait un effet nocif sur la demande".

La hausse des prix du brut est répercutée de plusieurs manières sur le consommateur, "non seulement par la hausse des prix de l'essence à la pompe mais aussi par une hausse des prix des biens de consommation et des services via le prix du fioul", souligne le courtier.

En outre, "les commandes de biens durables sont très inférieures aux attentes, enregistrant leur plus fort déclin depuis janvier 2009 alors que le prix de l'essence à la pompe se vend en moyenne à 1,80 dollars le galon", a souligné Matt Smith de Summit Energy (Schneider Electric).

Les commandes de biens durables ont en effet chuté aux Etats-Unis en janvier après trois mois consécutifs de hausse, selon des chiffres publiés mardi par le département du Commerce, baissant de 4,0% par rapport à décembre.

Ce recul, le plus fort relevé depuis janvier 2009 (où l'indicateur du ministère avait chuté de 13,2%) est bien plus marqué que le pensaient les analystes dont la prévision médiane donnait les commandes de biens durables en baisse de 1,4% par rapport à décembre.

Le mouvement de correction des cours du brut n'est toutefois pas durable, selon les analystes.

"Le marché va continuer à suivre avec attention l'escalade verbale entre les Etats-Unis, l'Europe et l'Iran", et se préparer "à une perte d'approvisionnement en brut iranien qui devrait entraîner une (nouvelle) hausse des prix", a estimé Any Lipow.

"Nous ne prévoyons pas de mouvement de correction des prix plus prononcée ou encore prolongée", estiment les analystes de Commerzbank.

En outre, "l'opération de prêts à trois ans de la BCE (Banque centrale européenne) va certainement se traduire par de nouvelles injections de liquidités sur le marché et un soutien accru aux prix du brut", car elles vont alimenter les investissements vers les actifs plus risqués comme les matières premières, ont poursuivi les experts.

ft



(AWP / 28.02.2012 16h29)


Commenter Ouverture en baisse à New York, le marché s'inquiétant pour la demande


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite