Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York dans un mouvement de correction

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en baisse lundi à New York dans un mouvement de correction causé par des craintes persistantes pour l'économie mondiale, après avoir atteint des sommets depuis mai vendredi.

Vers 14H30 GMT/15h30 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril perdait 1,27 dollar par rapport à jeudi sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à 108,50 dollars.

Les cours du brut new-yorkais avaient atteint des sommets depuis mai 2011 vendredi, à la faveur de tensions persistantes sur le front de l'approvisionnement, particulièrement en Iran.

"Les commentaires ce week-end du FMI ont attiré l'attention sur le fait que les tensions géopolitiques avaient créé une bulle des cours du pétrole, ce qui a relancé les craintes au sujet des économies européenne et américaine", a analysé Matt Smith de Summit Energy (Schneider Electric).

La directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, a estimé dimanche à Mexico, en marge d'une réunion des ministres des Finances du G20, que l'économie mondiale n'était pas tirée d'affaire malgré l'apaisement des tensions financières en zone euro.

"L'économie mondiale n'est toujours pas sortie de la zone dangereuse, et les pays du G20 doivent (...) renforcer leur résistance à de nouveaux chocs qui pourraient provenir de systèmes financiers toujours fragiles, d'une dette publique et privée élevée, et d'une hausse des cours mondiaux du pétrole", a-t-elle indiqué.

Renforçant les incertitudes au sujet de la zone euro, les ministres des Finances du G20 ont également appelé l'Europe à prendre une décision en mars sur la dimension de son bouclier contre la crise de la dette, avant que le reste du monde n'envisage de renforcer les ressources du FMI.

Pour de nombreux observateurs, la flambée des prix du brut au cours des dernières séances semblait ainsi manquer d'assises structurelles.

Les cours ont subi des prises de bénéfices en raison notamment "des risques croissants pesant sur l'économie du fait du prix élevés du brut", selon les analystes de Commerzbank.

"La suggestion du secrétaire au Trésor des Etats-Unis Timothy Geithner de débloquer une partie des réserves stratégiques de pétrole de son pays est un signe clair que ce danger n'est pas ignoré" des autorités, ont-ils ajouté.

rp



(AWP / 27.02.2012 16h01)


Commenter Le brut ouvre en baisse à New York dans un mouvement de correction


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite