Menu
RSS
A+ A A-

Baisse à New York dans l'attente de chiffres sur les stocks

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole évoluaient en légère baisse jeudi à New York, les investisseurs prévoyant une forte hausse des stocks américains de brut, mais toujours inquiets au sujet de l'approvisionnement en brut iranien.

Vers 14H25 GMT (15H25 HEC), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril, dont c'est le premier jour comme contrat de référence, perdait 38 cents par rapport à mardi sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à 105,90 dollars.

Les cours du brut new-yorkais ont ouvert en hausse avant de changer de direction peu après l'ouverture. Les investisseurs étant dans l'attente des chiffres hebdomadaires du Département américain de l'Energie (DoE) des stocks pétroliers aux Etats-Unis publiés jeudi à 15H30 GMT, reportés d'un jour en raison d'un jour férié lundi dernier aux Etat-Unis.

Or, des estimations de (la fédération professionnelle) API, ont fait état mercredi soir d'une forte hausse de 3,6 millions de barils des réserves de brut aux Etats-Unis, témoignant d'un repli de la demande d'or noir américaine.

Mais, pour Tom Bentz de BNP Paribas, l'influence de ce rapport sera limitée, et ne devrait pas entraver l'évolution du brut qui a atteint des sommets plus vus en neuf mois depuis mardi.

"Le marché se désintéresse de plus en plus des données structurelles de l'économie. Ces jours-ci, il n'y a rien d'autre qui compte que les peurs d'une perte potentielle d'approvisionnement" à cause de l'Iran, a insisté M. Bentz.

En effet, les tensions géopolitiques croissantes opposant l'Iran et les pays occidentaux "poussent les prix du baril vers de nouveaux sommets", observaient les analystes de Commerzbank, à des cours plus vus depuis neuf mois.

A la suite de l'Union européenne, qui a décidé en janvier un embargo graduel sur le brut iranien, "le Japon a désormais l'intention, selon des informations de presse, de réduire ses importations de pétrole d'Iran de 20%", notaient-ils.

Ces pays doivent trouver des approvisionnements alternatifs, ce qui exacerbe les tensions sur le marché mondial, déjà pénalisé par l'interruption de la production au Soudan du sud, en raison d'un différend avec le Soudan voisin, et la baisse de l'offre du Yémen, affectée par les violences dans le pays.

En outre, "des chiffres encourageants sur la confiance en Allemagne favorisent le mouvement de rebond du brut", selon Matt Smith, de Summit Energy (Schneider Electric).

Publié jeudi, le baromètre Ifo mesurant l'optimisme des entrepreneurs en Allemagne s'est amélioré en février, pour le quatrième mois consécutif et plus que l'attendaient les analystes, rassérénant quelque peu les investisseurs sur les perspectives économiques de la zone euro.

ft



(AWP / 23.02.2012 16h24)


Commenter Baisse à New York dans l'attente de chiffres sur les stocks


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite