Menu
RSS
A+ A A-

Le brut finit à un plus haut depuis 9 mois à New York, à 103,24 dollars

prix-du-petrole (reprise de vendredi soir)</p(reprise de vendredi soir):

(reprise de vendredi soir)


New York - Les cours du pétrole ont fini vendredi à New York à leur plus haut niveau depuis neuf mois, portés par le regain d'optimisme des investisseurs alors que des avancées vers un accord en Grèce semblaient acquises.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars a progressé de 93 cents par rapport à jeudi, à 103,24 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). Il s'agit du plus haut niveau depuis le 4 mai.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril a terminé à 119,58 dollars, cédant 53 cents par rapport à la clôture de jeudi. Il est monté vers 08H00 GMT jusqu'à 120,70 dollars, son plus haut niveau depuis le 14 juin, avant d'effacer ses gains.

"Le moral (du marché) a été soutenu par la Grèce. Pendant toute la séance, nous avons suivi les développements (dans ce pays) et les avancées vers un accord", a commenté Matt Smith, de Summit Energy (groupe Schneider Electric).

A l'origine de l'optimisme des investisseurs, la confirmation que la Banque centrale européenne est en train d'échanger ses obligations grecques contre de nouvelles, auprès du gouvernement grec, afin de se prémunir contre des pertes.

En outre, la réunion lundi des ministres de Finances de la zone euro devrait enfin permettre de débloquer un second plan d'aide crucial à la Grèce. Le chef du gouvernement italien Mario Monti, la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre grec Lucas Papademos se sont ainsi dit confiants dans la possibilité de parvenir à un accord.

Ces informations "ont aidé le pétrole à décoller, alors que les cours étaient déjà élevés pour des raisons géopolitiques", a remarqué Phil Flynn, de PFG Best Research.

En premier lieu, il a cité "évidemment" le bras de fer entre l'Occident et l'Iran mais aussi "une grève au Yémen et la violence en Syrie qui se répand hors de ses frontières, sans mentionner l'explosion d'un oléoduc" à Homs, ville rebelle du centre du pays.

"Si on commence à avoir des informations positives sur l'Iran (c'est-à-dire en faveur d'une détente), la tension va se réduire et l'attention va se porter à nouveau sur la demande dans les pays Européens et ici aux Etats-Unis" ce qui devrait faire reculer les cours, a dit M. Smith.

Sur le front américain, "les chiffres sur les inscriptions au chômage hier soutiennent également les cours", a remarqué John Kilduff, d'Again Capital.

Les nouvelles inscriptions au chômage ont atteint la semaine dernière leur niveau le plus bas depuis mars 2008, témoignant de la reprise économique du premier pays consommateur de brut.

En outre, la hausse de l'inflation aux Etats-Unis conduisait le marché à tabler sur une hausse des cours, les prix à la consommation ayant connu en janvier leur hausse la plus forte en quatre mois.

Toutefois, a noté M. Kilduff, le WTI "est arrivé à un stade de résistance technique", ce qui devrait désormais freiner sa hausse.

rp



(AWP / 20.02.2012 06h21)


Commenter Le brut finit à un plus haut depuis 9 mois à New York, à 103,24 dollars

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 janvier 2017 à 12:31

Le pétrole remonte, les marchés misent sur une baisse des ré…

Londres: Les prix du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens, effaçant une partie des pertes de la veille alors que les...

jeudi 19 janvier 2017 à 12:30

Pétrole: l'AIE prudente sur l'impact de l'accord de l'Opep

Paris: Il est trop tôt pour dire si le récent accord de réduction de production conclu entre l'Opep et 11 autres pays...

jeudi 19 janvier 2017 à 10:26

Pétrole: une demande révisée à la hausse en 2016 et un début…

Paris: La demande mondiale de pétrole a été probablement plus élevée que prévu en 2016, à 1,5 million de barils par jour...

mercredi 18 janvier 2017 à 21:03

Le pétrole en nette baisse à New York, craintes sur la produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole on nettement reculé mercredi, les investisseurs craignant un retour massif de la production américaine de...

mercredi 18 janvier 2017 à 19:51

Le PDG de Total ne croit pas à un retour du charbon aux Etat…

Davos (suisse): Le PDG de Total Patrick Pouyanné ne croit pas réaliste un retour en force du charbon aux Etats-Unis, alors que...

mercredi 18 janvier 2017 à 18:13

Le pétrole baisse, les données de l'Opep et du gouvernement …

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en fin d'échanges européens, les données publiées par le gouvernement américain et par l'Opep ravivant...

mercredi 18 janvier 2017 à 15:51

Le pétrole ouvre en nette baisse à New York, craintes sur la…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en nette baisse mercredi, les risques d'un regain de la production nord-américaine limitant le...

mercredi 18 janvier 2017 à 13:56

OPEP: production de pétrole en baisse mais au-delà de l'acco…

Vienne: La production de pétrole de l'OPEP a chuté en décembre mais reste bien au-dessus des niveaux prévus par l'accord du 30...

mercredi 18 janvier 2017 à 13:27

Les députés interdisent en commission l'exploration et l'exp…

Paris: Les députés ont interdit l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels, huiles et gaz de schiste, lors de l'examen mardi soir...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite